VOTE | 86 fans

La fille dans le train

Créateur : Milaie69 
Date de création : 23.02.2018 à 09h32

Message du créateur :
Tibette story

Cet épisode compte 8 paragraphes

Afficher l'épisode

Chapitre 1 Comme tous les premiers lundis du mois depuis presque trois ans, Bette Porter, Directrice renommée du célèbre CAC de West Hollywood prend le train de 7h06 en direction de San Diego. Elle doit se rendre au Wonka Gallery Art and Framing, pour faire le point sur les prochaines expositions avec ses homologues de la région. Les deux heures et demie qui la sépare de sa destination lui permet de se plonger dans ce qu'elle aime le plus: son travail. Elle prend toujours soin de réserver la place voiture T numéro 103, parce que celle-ci se trouve dans un espace carré, le plus souvent pour des personnes voyageant à quatre, qui lui offre un espace de travail plus grand. De plus, lorsque le train arrive, son wagon est celui qui est le plus proche du parking taxi. Bette ne laisse rien au hasard, elle n'a plus le temps pour ça. Sauf peut-être en ce qui concerne ses conquêtes, cette lesbienne assumée de 35 ans est un véritable prédateur. La métisse est magnifique et elle le sait. Elle plait et elle en joue, alors quand une minette croise son chemin, elle arrive rapidement a ses fins. Comme toujours, elle installe son ordinateur, pose son café à sa droite et sort une barre de céréales. il fait un soleil magnifique, l'été arrive à grand pas et c'est pour elle, le moment de préparer les vernissages de cet hiver. Le conducteur du train annonce leur départ et donne les quelques consignes à respecter tout en souhaitant un bon voyage à tous les usagers. happée par son MacBook Pro, elle ne l'entend même pas et répond aux emails, check ses rendez-vous de la semaine et planifie ses déjeuners d'affaire. Dans la voiture d'à côté, une jeune femme cherche sa place. Il y a un monde incroyable à cette heure-ci. Elle slalome entre les attachés case et quand elle arrive enfin à l'endroit qui lui était destiné, au lieu de trouver un siège vide, elle fait face à une jeune maman d'à peine vingt ans, complètement désemparée et son bébé en pleurs se tordant dans tous les sens. Compatissante, mais pas à n'importe quel prix, la jolie blonde regarde autour d'elle, à la recheche d'une place libre, en vain. Le train était parti depuis plus de dix minutes et Tina, qui se rendait à San Diego pour la première fois, n'était toujours pas assise. Chargée d'une valise cabine et d'un sac de sport en bandoulière, elle arriva dans la voiture T et par miracle, celle-ci était nettement moins encombrée. Originaire de Caroline du Nord, elle vivait à L.A depuis un an seulement et venait de terminer ses études dans le domaine du cinéma, la production plus précisément. Elle allait voir son grand frère, Greg, qu'elle n'avait pas vu depuis Noël, lorsqu'il avait annoncé qu'il se mariait. "- Excusez-moi, cette place est prise?" demanda t-elle à la brune installée au siège numéro 103. Les yeux rivés sur son ordinateur, Bette ne se rendit pas compte qu'on s'adressait à elle. Après plusieurs secondes à attendre une réponse, la jolie blonde déposa ses affaires, se disant qu'elle aviserait si toutefois une personne arrivait. La tête posée contre la vitre, Janice Joplin dans les oreilles, Tina regardait le paysage qui défilait devant ses yeux. Elle pensait à son frère, au mariage qui devait avoir lieu en octobre et à Sam, sa future belle-soeur. Ils avaient de la chance de s'être trouvé tous les deux. Bien qu'elle fréquente Marvin depuis quelques semaines, elle savait que ce n'était pas lui, l'homme de sa vie. D'ailleurs, à l'aube de ses 29 ans, elle n'avait jamais réellement été amoureuse. Elle tourna la tête machinalement sur l'ordinateur portable qui lui faisait face, ne voyant de sa voisine, que ses yeux noirs en amande et fut intriguée par ce regard perçant, presque glacial, concentré sur l'écran. Le dernier email traité, Betty prit son café et finit la dernière gorgée. Elle leva ses yeux et tomba sur la beauté parfaite et angélique qui était entrain de l'observer. En l'espace d'une seconde, elle eu l'impression que son bas ventre faisait du rodéo sur son estomac. Elle a pourtant l'habitude du regard des belles femmes, ça ne l'a jamais déstabilisé, mais là elle en resait pantoise. Faisant mine de replonger dans son travail, elle continua de jeter quelques coups d'oeil, découvrant un peu plus cette mystérieuse inconnue. Voilà maintenant un peu plus d'une heure qu'elles ont quitté Los Angeles et environ dix minutes qu'elles s'observent furtivement. Tina regarda sa montre, se leva de son siège et se dirigea en direction des toilettes. Pendant ce temps, bien décidée à apprécier le spectacle qui s'offrait à elle, Bette rangea son Mac,arrangea légèrement ses cheveux et fit sauter un bouton de sa chemise, laissant apparaître un peu plus son décolleté histoire de "tester" la sexualité de sa compagne de route. De retour dans la voiture, Tina en profita pour récuperer son portable, resté dans son sac, dans le compartiment bagage. Ce geste, bien qu'anodin, fit soulever son tshirt et dévoila une partie de son ventre plat, mais aussi sa chute de rein parfaitement amortie par ses fesses, sublimant un Levis'strauss brut. Bette, qui assistait en première loge à la scène, ne pu se défaire du corps de la jolie blonde.Portable en main, Tina retourna à sa place et jeta un oeil sur la brune, qui lui fit son plus beau sourire. Mais cette fois, son regard avait changé,il était plus avenant, et son sourire était celui des jours de chasse. "-N'essayez pas de vous en servir, ici c'est pire que la NASA, vous risquez d'avoir de gros problèmes avec le personnel!" dit Bette en montrant le téléphone d'un signe de tête. "-Mauvaise expérience? -Plutôt oui! Pauvre hôtesse, je ne l'ai plus revue depuis!" Les deux femmes se mirent à rire, se lançant un regard complice. La chaleur de plus en plus étouffante, Bette ôta sa veste de tailleur, laissant apparaître un un corps svelte et musclé. Comme un aimant, le regard de Tina fût attiré par le décolleté plongeant de cette dernière, qui n'avait pas manqué de le remarquer. Voyant là une ouverture, Bette lui lança un regard coquin et lui fît un clin d'oeil. Les joues de Tina commençaient timidement à s'empourprer et, ne sachant pas réellement comment faire face à la vague brûlante de gêne qui l'envahissait, lachâ maladroitement: "-Si la température continue de monter, je vais passer mon séjour à San Diego toute nue!" Au moment même où les mots sortirent de sa bouche, elle savait qu'elle venait de s'enfoncer un peu plus dans sa solitude. "-Dans ce cas ne manquez pas de me donner l'adresse où vous résidez!" lança-t-elle, pleine d'assurance. "-Non...Enfin...C'est pas ce que je voulais dire, c'est que... -J'avais bien compris ne vous en faites pas, je vous taquine!". Le petit jeu de séduction entre les deux femmes continua tout au long du voyage. Entremêlant désir et appréhension de la part de Tina, qui n'avait connu que des hommes, prit conscience qu'une femme la draguait ouvertement... Et ça lui plaisait. Elle commencait à la regarder plus intensément, devinant ce que pouvait bien cacher ce chemisier ivoire et cette jupe de tailleur couleur ardoise qu'elle portait merveilleusement bien. Après plusieurs minutes de silence, Tina sentit une légère caresse, le long de son mollet. D'abord surprise, elle se laissa rapidement prendre au jeu en lui rendant ses avances. les effleurements devenaient de plus en plus intenses et la tension sexuelle qui montait entre les deux aurait facilement pu éléctrocuter tout le wagon. Bette stoppa net, se leva et comme une invitation à la rejoindre, regarda Tina en se pinçant la lèvre inférieure. Sans même réfléchir à ce qu'il pouvait se passer, la jeune femme bondit instinctivement de son siège pour rejoindre la belle brune. portes de la voiture s'ouvrirent et en l'espace de quelques secondes, elle se retrouvait plaquée contre un mur, dans un renfoncement prévu pour les bagages volumineux. Bette se colla à elle et, d'une façon très douce, s'approcha de la bouche de son amante, comme pour lui demander la permission de l'embrasser. Tina quant à elle, frôla son nez au sien, en signe d'approbation. La galeriste fît alors mourir ses lèvres sur celles de la blonde qui l'obsèdait depuis presque deux longues heures. Leurs langues commencèrent une valse sensuelle, à la découverte l'une de l'autre. Les mains de Bette aussi partaient à la conquête de ce corps inconnu. Pendant qu'une était solidement posée sur les reins de sa soupirante les rapprochant encore plus, l'autre glissait dangereusement sous son tshirt. La respiration des deux jeunes femmes se faisait de plus en plus haletante et le désir, de plus en plus grand. Elles qui pourtant ignoraient tout l'une de l'autre, avaient l'impression intime que leurs corps s'étaient reconnus. La voix du conducteur, avertissant tous les passagers de leur arrivée en gare, les sortirent de leur bulle. Elles se lachèrent, reprenant leur respiration, tout en réajustant coiffures et vêtements. Avant de rejoindre leurs place pour récupérer leurs affaires, Tina lui donna un dernier baiser et Bette mit fin au silence: "- J'aimerais beaucoup qu'on se revoit, je peux te laisser ma carte? Parce que si tu dois séjourner nue à San Diego, je ne veux pas louper ça." lui dit elle en lui adressant son plus beau sourire. Tina, qui sentait ses joues s'enflammer, ne savait plus où se mettre. Elle n'a jamais été du genre à fricoter avec des inconnus, sans pour autant la qualifier de farouche, mais là... C'était une grande première. "-Tu es belle quand tu rougis." Les voyageurs commençaient à se lever pour préparer leur descente. La foule devenant de plus en plus dense, les deux femmes se perdirent de vue dans le tourbillon de l'affluence des heures de pointes que connaissait les grandes villes. Elles se cherchaient sur le quai de gare mais ne se trouvèrent pas. Bette tenait dans sa main sa carte en espérant retrouver sa maitresse furtive, mais rien. De son côté, Tina n'eut pas le temps de regarder autour d'elle puisqu'elle reconnue rapidement la voix de son frère, hurlant sur l'automobiliste derrière lui qui klaxonnait pour passer. "-Greg, je suis là! -Dépêches toi Titi, je suis en double file, et le papy derrière moi à l'air préssé!". La jeune femme se retourna une dernière fois, espérant apercevoir la silhouette de celle qui, quelques minutes avant, touchait son corps comme jamais personne ne l'avait fait.

Milaie69  (23.02.2018 à 09:41)
Chapitre 2 Sur la terrasse ensoleillée qui surplombait toute la ville, Tina sirotait avec son frère leur traditionnel diabolo menthe. Il vivait dans un très bel appartement en duplex, au dernier étage d'un building flambant neuf. "-Alors, qu'est ce que t'en penses? Ça te plaît?" Demanda-t-il à sa soeur, tout heureux de sa récente aquisition. "-Oui, il est superbe! Je suis vraiment heureuse pour toi... -Qu'est-ce que tu as petite soeur? t'es complètement ailleurs depuis que t'es arrivée, il y a un truc qui va pas? -Non non, tout va bien, vraiment je t'assure, c'est jusque que si je te raconte ce qu'il s'est passé dans le train ce matin, tu vas pas me croire." Tout en tourbillonnant sa paille dans son verre, elle se mit à rire. " Je te promets, quand j'y pense, même moi j'ai du mal à le croire! -Ben vas-y racontes!". Gregory est, par définition le grand frère idéal. Les quatre ans qui les séparent font qu'ils ont toujours été complices, dans les bêtises d'enfants et plus tard, dans les sorties clandestines d'adolescents. Il a aussi le côté protecteur et bienveillant que lui confère son rôle d'ainé, qui rend leur relation entre encore plus belle. Tina, sans filtre, à quelques détails près, lui relate son aventure sur rails. "-Mais tu rigoles là? Sérieusement? s'esclafa-t-il. Déjà l'histoire en elle-même est incroyable, mais en plus avec une femme?C'est dingue! -Tu l'as dit! -Attend, je suis toujours sur les routes et jamais une brunette ne m'a fait de propositions indécentes! -Ouai ben tu vas te marier toi il me semble! -Parce tu es célibataire toi peut-être? " La conversation tourna autour de cette révélation pendant de longues minutes, jusqu'à ce que Tina y mette un terme, prétextant vouloir en savoir davantage sur les futures noces de son frère. "-J'ai eu Papa au téléphone la semaine dernière, il m'a dit que le mariage allait être grandiose! -Oui, en tous cas on y travaille. Comme la famille de Sam vient de loin, on a décidé de louer un château à Point Loma! il y a assez de chambres pour les plus proches, et le mariage se fera sur 3 jours... Répetition comprise évidemment! -Rien que ça?et la date alors? -Le weekend du 15 octobre, tu auras ta chambre ce qui veux dire que tu pourras venir accompagnée, même d'une femme" Dit-il ,un tantinet moqueur. "-Ah ah! Je meurs de rire!" ironique. "-C'est maman qui risque de mourrir si tu viens au bras d'une nana!" *** Le retour à Los Angeles fut monotone pour Bette. Comme tous les autres voyages à San Diego d'ailleurs. Des mois étaient passés, mais elle ne pouvait plus monter dans ce train sans penser à cette femme, dont elle ne connaissait même pas le prénom et qui pourtant avait su transpercer son coeur en quelques minutes. Durant des semaines, elle passait ses journées à se remémorer ce film en boucle, et ses nuits, à rêver de ce qui aurait pu se passer si elles avaient eu plus de temps. elle en avait parlé à ses amies, notamment à Alice, sa pétillante ex, devenue sa plus proche confidente. "-J'espère pour toi Porter que tu vas y aller à ce mariage? C'est important pour Candace, tu la fréquente depuis quoi... Six mois? Il serait temps que tu fasses ta lesbienne et que tu t'investisse un peu plus dans ta relation. -Je sais Al, le truc c'est que... Je sais pas il y a quelque chose qui me gêne! Elle est vraiment super, c'est pas le problème, mais sa manière de voir la vie de couple me choque par moment. Son conformisme et sa vision hétéronormé du couple lesbien est à l'encontre de mes principes! -Je t'ai toujours dit que tu devais t'assouplir un peu! La perfection n'existe pas, et tu ne la trouveras pas non plus dans ton fantasme de la petite blonde bien roulée du train! -Je te parles pas de ça Alice! -Je sais Porter! Ecoutes, laisse toi le temps de cette escapade, avec tous ces gens riches et guindés, tu passeras un super weekend! Avec tous ces débordements d'amour, tu verras où tu en es dans ta relation avec elle. Et puis si tu te fais vraiment chier, je te rejoins et ensemble on profitera du spa et des Chardonnay gratis! -Ne me tente pas! Tu as raison sur un point, ces trois jours plus ou moins loin du quotidien me permettrons de voir ce que je veux vraiment." De son côté, la vie de Tina avait reprit son cour, ou presque. Quelques mois s'étaient passé depuis sa rencontre avec Bette, et même si elle y repensait de temps en temps, elle savait qu'elle ne la reverrait plus, elle s'était faite une raison. Elle venait de décrocher un emploi chez Shaolin, en tant que productrice executive. Elle était indécemment payée et faisait maintenant partie de ce cercle, encore trop petit, des femmes de pouvoir. Elle continuait de fréquenter Marvin, d'ailleurs ils parlaient même de vivre ensemble, ils avaient recontrés leurs familles respectives et tout se passait bien. Bien, c'était le mot qui définissait ce que ressentait Tina pour lui. Elle l'aimait bien. C'était un garçon bien. Sans fausse note. Mais comme tout à chacun, elle voulait autre chose qu'une mélodie douce et plate. Elle voulait un peu plus de frisson. Moins de Monteverdi et plus de Carmina Burana. L'engouement de ces parents pour Marvin, le fait qu'il était le premier qu'elle leur présentait, pesait forcément dans la balance et se disait que ce n'était de toute manière pas une mauvaise chose que d'envisager l'avenir avec lui, il a un côté prévoyant, qui lui donne un air barbant certes, mais rassurant.

Milaie69  (23.02.2018 à 09:51)
Chapitre 3 C'est sous un souleil radieu que les invités envahissaient le château de Point Loma. La famille de Sam, qui arrivait tout droit de la barbade d'où était originaire la mariée, avait monopolisé l'accueil tant ils étaient nombreux. "-Mais ils ont dû remplir l'avion à eux seuls!" S'étonna Bette en montant les escaliers immenses qui les conduisaient, elle et Candace, à leur chambre. "-Oui, on est nombreux! Mais tout le monde n'a pas pu venir, sinon il aurait fallu un autre domaine ahah! -Le futur marié est conscient de ce qui l'attend? -Je n'en sais rien, à vrai dire je ne l'ai jamais vu. Seulement, Sam et moi étions très proche petites. Le train train quotidien a fait qu'on ne se côtoie plus autant qu'avant, mais elle est de loin ma cousine préférée. Tu verras elle est super! Et puis, au moins, tu sais ce qu'il t'attend le jour où ça nous arrivera!" Dit-elle en souriant, lui donnant un baiser rapide. A ce moment là, Bette ne su quoi répondre. Pas qu'elle était emballée par ce que venait de lui dire sa compagne, mais plutôt parce que la vision du mariage a toujours été pour elle une excuse bidon de l'Etat pour recencer les gens et les mettre encore plus dans des cases. Elle a toujours été contre. Elle déposèrent leurs affaires et Candace, fatiguée d'avoir conduit toute la matinée, s'allongea sur le lit, profitant des chaînes cablées. "-Tu m'en veux pas chérie? je pense que je vais regarder un film et dormir un peu. -Non pas du tout, reposes-toi, moi je vais passer quelques coups de fils pour le boulot et faire le tour du propriétaire." *** Tina et Marvin avaient déjà pris quartier dans leur chambre. Etant le témoin du marié, elle avait eu droit à une suite époustouflante, équipée d'un salon, une salle de bain digne d'un manoir hollywoodien des années vingt, presque entièrement marbrée, dotée d'une immense baignoire, posée en plein milieu de la pièce offrant une vue dégagée sur l'océan. Le style shabby chic de ce château le rendait encore plus mystique. La jeune femme était à San Diego depuis deux jours, profitant de ce moment pour veiller à ce que sa future belle-soeur ne finisse pas par étrangler le wedding planner qui, de temps à autres, prenait quelques libertés. C'est main dans la main que les deux tourtereaux descendirent dans la salle de réception pour siroter le cocktail de bienvenue. La salle pouvait accueillir près de soixante dix couverts, mais le but étant simplement de restaurer les convives, cela suffisait amplement. Les motifs du papier peint laissaient à penser qu'il était d'origne, les murs étaient habillés de corniches, probablement là depuis toujours et les deux cheminées imposantes dominant chaque coin de la pièce relevaient d'un véritable conte de fées. Deux gros lustres à pampilles éclairaient à merveille toute la pièce et les rideaux gris et lourds des quatres fenêtres finissaient parfaitement de vêtir le tout. Bette fût rapidement rejoint par Candace, qui n'arrivait pas à trouver le sommeil. La salle était pleine et le mélange ethnique de ces deux familles laissait présager de la beauté des futurs métisses qui naîtraient de cette union. Tina discutait avec deux tantes de Sam, Patty et Serena. Les deux soeurs n'avaient jamais quitté leur île natale et elles racontaient, comme deux enfants, leur premier voyage en avion. L'atmosphère était détendue, tout le monde apprenait à se connaître et semblait ravi de faire bientôt parti d'une seule et même famille. Un cuba Libre dans la main, Bette balayait des yeux la salle quand elle aperçue, de dos, une silhouette feminine qui attira son attention. "-Tu n'as pas vu ma mère Betty?" demanda Candace qui regardait autour d'elle. "-Il y a cinq minutes, quand elle est arrivée avec ta tante Patty je crois. -Ah ben ça ne m'étonne pas, même pour aller au wc, elles ne se quittent pas... Ah tiens les voilà!" Elle avancèrent en direction des deux soeurs, mais aussi de la femme que Bette avait remarqué quelques secondes auparavant. Celle-ci portait un pantalon cigarette camel ample mais ses fesses bien dessinées le remplissait assez bien. les cheveux relevés en bataille permettait à la belle brune de découvrir la nuque de l'inconnue ainsi que son tatouage longeant sa colonne grâce à un débardeur en dentelle noir légèrement transparent. "-Alors comment trouvez-vous l'endroit? Plutôt classe hein?" Dit Candace en direction de sa mère et de sa tante. "-C'est magnifique! S'exclama Serena, c'est justement ce qu'on disait avec Tina,la soeur du marié." A cet instant précis, un tremblement de terre de magnitude sept n'aurait pas pu plus secouer les deux jeunes femmes que lorsque leurs regards se croisèrent. Bette resta abasourdie, la bouche aurait pu lui tomber. Quant à Tina, sa réaction aurait pu passer inapercue si seulement elle n'était pas devenue écarlate. Tout comme la première fois où elle l'avait vu, l'estomac de Bette se remit à faire du rodéo. Heureusement pour elles, les trois autres n'avaient rien remarqué de ce qu'il venait de se passer, emerveillées par la beauté des lieux. "- Enchantée Tina, je suis Candace, la cousine de Sam "Lui serrant la main " et voici Bette ma compagne." Bette tendit la main à son tour, ne cessant de la fixer, encore ébranlée de leur retrouvaille. Au contact de leur peau, un frisson brûlant traversa leurs corps. La conversation continua comme si de rien n'était mais aucune des deux n'y participait. Elles n'entendaient plus rien à vrai dire, seulement leurs coeurs battant très fort dans leurs tempes. L'une face à l'autre, la brune ne pouvait plus quitter sa belle des yeux. Les minutes paraissant des heures, Tina s'excusa auprès de ses interlocutrices pour rejoindre son frère qui venait d'arriver avec sa future femme sous les applaudissements de toute la salle. Elle jeta un dernier coup d'oeil à Bette et s'éclipsa. Saluant les deux tourtereaux, Tina prit son frère dans les bras et lui dit à l'oreille: "-Elle est là, la fille du train! -Tu déconnes?"Continuant de sourire aux invités, sa soeur toujours dans les bras. "-Non, je préfèrerais!C'est la nana de Candace, la cousine de Sam! -Putain le gag!On en reparle plus tard Titi." Il mit un terme à leur étreinte se fondant dans la foule. La soirée battait son plein, les gens dansaient, déshinibés par les cocktails, les lumières se tamisaient de plus en plus au fil des heures et le banquet descendait à vue d'oeil.Tina aussi avait bien bu, elle venait de quitter ses cousines pour se servir des petits fours avant qu'il n'y en ai plus. Bette, qui avait vu la jeune femme quitter le groupe de filles pour se servir à manger, en profita pour la rejoindre, s'extirpant d'une conversation barbante entre Candace et ses cousins sur les derniers résultats des Bulls à la NBA. "-Tu es vraiment belle quand tu rougis."Les deux femmes étaient côte à côte, presque collées, et comme pour ne pas éveiller les soupçons, poursuivaient la conversation sans se regarder. "-320 millions d'américains et c'est toi qui est au mariage de mon frère! -Déçue? -Surprise! -J'ai beaucoup pensé à toi! -Moi aussi...C'était complètement fou! -Je suis déçue de ne pas avoir pu te donner ma carte ce jour là, j'aurais adoré te voir nue pendant ton séjour!" Les deux femmes se mirent à rire. "-Tout ça c'est de ta faute, tu as eu un effet incroyable sur moi...Attends je viens vraiment de dire ça à voix haute? J'arrête les Cuba Libre pour ce soir!" Bette souria à la spontanéïté de Tina. Elle leva la tête, le regard plein de promesse puis d'une voix aussi charmante que coquine poursuivit la conversation. "-En parlant de ça... Il me semble qu'on a laissé quelque chose sur le feu Mademoiselle Kennard!Ou peut-être Madame, j'ai vu que tu étais accompagnée... -Tu m'as espionné?" Faussement choquée. "-Au fait, comment tu connais mon... Le faire-part de mon frère évidemment!Et pour votre gouverne belle inconnue, je ne crois pas que vous soyez célibataire..." Une voix au loin les tirèrent de leur conversation. "-Bon Tina tu arrêtes de te goinfrer, tu vas prendre dix kilos" Les cousines de Tina, tout aussi éméchées qu'elle, ricanaient de bon coeur sur ce qu'elles venaient de dire. "-Je serai ravie de te faire éliminer toutes ces calories!" proposa Bette en croquant dans une tomate cerise avant de rejoindre sa compagne, toujours en pleine discussion. Tina, qui avait été plus qu'emoustillée à ces mots, se retourna et la regarda partir au loin. Elle ne pu que constater que cette dernière, ondulant des hanches, l'aguichait presque ouvertement. La soirée se termina tard et discrètement elles ne cessaient de se lancer des regards.

Milaie69  (23.02.2018 à 09:58)
Chapitre 4 Le lendemain, la journée de répétition avait eu lieu, mais sans Bette, qui avait dû faire l'aller retour dans la journée à San Diego pour assister à une réunion de dernière minute. Tina avait ressenti un vide immense, Bette, dont elle ne connaissait rien, lui avait terriblement manqué. Elle en avait même parlé à son frère, lui racontant dans les grandes lignes leur discussion osée de la veille. Elle lui avait fait part aussi du fait qu'elle était irrévocablement attirée par cette femme et qu'il fallait qu'elles finissent ce qu'elles avaient commencé dans ce train. Ils en avaient parlé une bonne partie de la nuit, et elle en avait conclu qu'il fallait qu'elle mette un terme, après le mariage, à sa relation avec Marvin pour qui elle ne ressentait en réalité rien. Et ce, qu'il se passe quelque chose ou non avec Bette. Le grand jour était arrivé.La cérémonie de mariage venait de se terminer, tout avait été absolument parfait. Les jeunes mariés roucoulaient, les anciens parlaient dans l'immense bibliothèque, les enfants jouaient dans les structures gonflables et les autres profitaient du beau temps. Tous attendaient la soirée avec impatience. Marvin, dont l'ami d'enfance vivait à une cinquantaine de kilomètres de là, venait de partir pour passer l'après midi avec lui. Il n'insista pas sur le refus de Tina de l'accompagner, comprenant qu'elle préférait rester avec sa famille. La belle ne voulait pas plus partir avec lui que rester avec sa famille, ce qu'elle voulait c'était Bette. Elle passa près d'une heure à la chercher partout, en vain. Elle finit par jeter l'éponge, se disant qu'elle perdait plus son temps qu'autre chose et regagna dans sa chambre. Bette et Candace revenaient d'une promenade dans les immenses jardins et lorsqu'elles arrivèrent au château, tombèrent nez à nez avec les nouveaux mariés. "-Candace,Betty, j'espère que vous appreciez votre séjour avec nous?" demanda Sam. "-Tout est absolument parfait et j'espère sincèrement que votre vie sera aussi belle que votre mariage ma cousine. Oh tu es adorable! Et toi Bette tu ne t'ennuie pas trop? -Rassures-toi ma puce, lui dit son mari, je suis sûre qu'elle a rapidement dû se faire des relations, n'est-ce pas Betty?" se tournant tout sourire vers elle. Le regard quelque peu interrogateur, elle répondit: "-Oui tout le monde est très gentil. -Et puis tu sais mon ange, continua Greg, je suis persuadé que ma soeur a du lui reservé un accueil des plus chaleureux." Le sourire suivit du clin d'oeil du jeune homme fît tout de suite comprendre à Bette qu'il savait tout. "-Tu as raison mon chéri, Tina est un amour!D'ailleurs où elle est? -Cet aprèm elle est seule, Marvin est parti pour la journée chez un ami, elle doit probablement être dans sa chambre, toute seule, insista-t-il en regardant Bette, au deuxième étage, suite 210..." Greg n'était pas très doué dans l'art de la discrétion , mais les deux cousines n'y virent que du feu et la jolie brune apprécia son geste. "- Tiens pendant que j'y pense Candace, Sam m'a dit que tu étais aussi une fan des bulls non? De la première heure oui! -Ca te dirais de regarder la redif du match d'hier avec Sam et moi autour de quelques bières? le temps passera plus vite jusqu'à ce soir, et comme ça, on apprendra à mieux se connaître! -T'es okay Bette? -Pas de problème, je vais en profiter pour bosser un peu." Candace posa un baiser rapide sur la bouche de sa compagne et passa devant Greg qui venait d'ouvrir le chemin à elle et Sam. Il patienta quelques secondes, s'assurant que les deux jeunes femmes s'éloignent encore un peu, se retourna vers Bette et lui dit: "-Vous avez deux heures devant vous alors utilisez les à bon escient! -Merci!Je te revaudrais ça! -Tu m'étonnes!" Sans plus attendre, elle grimpa les immenses escaliers en pierre. Au deuxième étage elle croisa quelques visages familiers, qu'elle prit soin de laisser partir avant de frapper à la porte de la suite 210. Tina, qui sortait de la douche, avait enfilé une petite robe fluide, blanche immaculée, en attendant de se préparer pour la fête de ce soir. Elle venait d'ouvrir une petite bouteille de Perrier, sortie du mini frigo quand elle entendit frapper...

Milaie69  (23.02.2018 à 10:02)
Chapitre 5 Etonnée de recevoir de la visite, elle s'avança vers l'entrée et demanda l'identité de la personne qui se trouvait de l'autre côté de la porte. Sans réponse, elle l'ouvrit et fut abasourdie de voir qui se tenait face à elle. "-Ca fait des mois que je rêve de ce moment Tina! -Mais qu'est ce que tu fais là? Vite, rentre avant que quelqu'un te voit." Elle alpaga son invitée à l'intérieur et ferma la porte aussitôt. Tout en remettant son débardeur noir moulant en place, Bette dit en souriant: "-Je suis très flattée que tu es parlé de moi à ton frère, et bien qu'il ne soit pas trés fin comme garçon, je suis contente d'avoir croisé son chemin en rentrant de ma petite balade. -Tu as vu Greg?Mais...et Candace? -Ecoutes Tina, on a environ une heure et demie, autrement dit rien du tout et je ne pouvais pas partir une nouvelle fois sans avoir pu te parler." S'avançant doucement d'elle, Bette passa les mains dans les cheveux de la blonde, puis les glissa le long de ses bras. "-Depuis le jour où je t'ai vu dans ce train tu m'obsède! Au-delà de l'attirance physique que j'ai pour toi, il y a vraiment une alchimie que je ne peux pas expliquer. Et je ne me trompe pas si je dis que je sais que tu ressens la même chose. -Je crois te voir partout dans les rues depuis des mois." Tina passa ses bras autour du cou de la jeune femme, les rapprochant dangereusement. "Je n'ai jamais eu autant envie de quelqu'un Bette. Cette histoire est juste dingue, je sais pas si c'est un besoin primitif qui m'a poussé dans tes bras ce jour là mais tout ce dont je suis sûre c'est que depuis deux jours je ne pense qu'à toi." La dévorant littéralement des yeux. La galeriste posa ses mains sur les fesses de la jeune femme, exerçant une légère pression sur celles-ci. "-Tee, si on commence ce qu'on est sur le point de faire, je ne pourrais plus m'arrêter. Tu en mesure les conséquences?" Leur respiration se faisait plus forte. Elles commencèrent à parcourir leur corps de leurs mains, leur ventre collé l'un à l'autre. "-Betty, si tu t'arrêtes, c'est moi qui ne répondrais plus de rien." Finit-elle par lui dire, avant de l'embrasser. Dès le moment où leurs lèvres se rencontrèrent, plus rien d'autre ne comptait. Leurs langues se cherchaient et débutèrent une valse érotique. Bouche contre bouche,la locataire des lieux les guida vers la chambre. Bette, qui sentait l'excitation devenir de plus en plus intense, laissa sortir un gemissement.Elle glissa ses doigts sous la robe de sa maitresse, longeant ainsi ses cuisses et finit sur sa croupe. Tina retira le débardeur de son amante et plongea sa bouche au creux de son décolleté. La brune, qui avait les mains dans les cheveux de l'autre, ferma les yeux pour savourer ce moment puis elle lui bascula la tête en arrière et vint mordre sauvagement sa lèvre inférieure. Elle lui retira sa robe et découvrit alors un corps superbe, affublé d'une parure de sous vêtement en dentelle rose pâle. Tina se saisit fermement de la corde du short de sa dulcinée pour la rapprocher d'elle. Elle glissa ensuite ses mains de chaque côté de ses hanches pour le lui enlever, lentement, sans la quitter des yeux. Très excitée, Bette la releva et la poussa sur l'énorme lit à baldaquin. Telle une tigresse, elle approcha de sa proie, bien décidée à partir en chasse. Avec une assurance déconcertante, elle lui dégrafa son soutien-gorge, délivrant ainsi une poitrine magnifiquement ferme. Les yeux emplis de convoitise, elle embrassa ce buste, qu'elle avait tant de fois imaginé et qui ne pouvait être plus beau qu'en cet instant. Ses lèvres parcouraient le corps de la jeune femme, qui instinctivement, se soulevait. Elle lui ôta le dernier obstacle qui la séparait de son but, s'engouffra entre ses jambes et débuta alors une danse lascive de sa langue experte. Le souffle court, Tina s'agrippa aux cheveux bouclés de sa partenaire, disperçant des soupirs de plus en plus bruyants. "-Bette, viens là!" Elle la releva, presque violemment, lui enleva à son tour les dernières remparts de tissus et la bascula sur le dos. Brûlée par le désir qui la consumait, elle s'assit sur son bas ventre ondulant sur elle, les yeux dans les yeux. "-J'ai imaginé ce moment des centaines de fois Tina!" Ses mains robustement cramponnées sur les hanches de la blonde, Bette coordonna suavement son bassin à celui de Tina. La vision qui s'offrait à elle la fit entrer dans un état second. Elle lui pelota sensuellement la poitrine généreuse, accélérant la cadense. Ne tenant plus, elle la renversa sur le dos. Elles s'embrassèrent avec fougue, comme si c'était la dernière fois. "-Prends moi Betty!J'en peux plus" La douleur de l'attente devenait insupportable pour Tina. Elle plaça les doigts de la métisse au creux de ses jambes, la suppliant des yeux de mettre fin à cette douce violence. D'une main de maître, Bette s'attarda quelques minutes sur son bouton de rose puis s'introduit délicatement en elle. Les va et viens du geste s'accordaient au rythme des coups de reins de celle qui découvrait, pour la première fois, les ravissements du sexe lesbien. Sans aucune pudeur, comme si elle avait fait ça toute sa vie, Tina plongea sa main entre les cuisses d'une femme, se délectant du bien qu'elle lui procurait.Des cris de plus en plus intenses jaillisaient de cette chambre. Tout le monde pouvait les entendre, Marvin pouvait revenir plus tôt que prévu mais qu'importe. Ce lit était devenu leur antre d'amour, impénétrable. C'est dans un dernier cri que le plaisir des deux amantes avait atteint son paroxysme. Toute la tension sexuelle qui reignait entre elles, ces trois derniers jours, s'était envolé dans un orgasme simultané. Bette s'allongea sur Tina, en signe de capitulation face à la bataille charnelle qu'elles venaient de mener. "-Bon et bien je crois que mon Perrier n'a plus de bulles! -Si tu essayes de me culpabiliser, tu es loin du compte" Les deux femmes se regardèrent du coin de l'oeil, explosant de rire. Elles étaient là, à apprendre à se connaitre, parler de tout de rien, dans les bras l'une de l'autre d'une manière on ne peut plus naturelle. L'heure tournait mais elle ne voyait pas le temps passer. Elles auraient pu rester comme ça des heures mais la réalité allait vite les rattraper. "Et merde, je n'avais pas vu l'heure, Candace a du rentrer! -Oulala, le repas commence dans à peine 45 minutes et je ne suis même pas prête, ma mère va me tuer si je suis en retard! -Tu n'as qu'à lui dire que tu donnais le plus incroyable des orgasmes à la future ex de la cousine de la mariée!" s'amusait à dire Bette en se s'habillant. "-Oui comme ça elle commet un double meurtre! Future ex? -Je ne peux pas rester avec elle, on est beaucoup trop différente et puis ça n'a jamais été très passionnel entre nous."

Milaie69  (23.02.2018 à 10:06)
Chapitre 6 Dans la salle de bal,tous les convives étaient à leurs places, attendant les mises en bouche. Les mariés et leurs parents avaient remercié tous les invités, se réjouissant de ce weekend passé trop vite à leur goût. C'était à présent au tour des témoins de prononcer un discours. Tina, qui se trouvait à la table des mariés, claqua son verre en se levant et se tourna en direction des amoureux. "-Je vais en finir tout de suite avec les traditions, pour pouvoir me concentrer sur le Côte Rotie millésimé qui me fait de l'oeil depuis tout à l'heure" On entendait les quelques deux cent invités rire à travers l'immense salle. "Le jour où mon frère nous a présenté Sam, je me souviens encore de sa coiffure rock et de son look grunge..." Tous écoutaient attentivement les souvenirs de la jeune soeur, mais une en particulier buvait ses paroles. Bette ne pouvait s'empêcher de la scruter, revoyant chaque expression de son visage lorsqu'elle la possédait, une heure plus tôt. Tina portait une longue robe trapèze couleure taupe, au décolleté chic et discret orné de dentelle, cintrée jusqu'à la taille et qui descendait jusqu'au sol, cachant ses talons haute couture qui valaient une véritable petite fortune. À ce souvenir, Bette ne pu cacher le teint rosé de ses pommettes qui lui décrocha un léger rictus. "-Si tu continues à la regarder comme ça, les gens vont finir par se poser des questions! Si tu veux la baiser fais le mais attends moins d'être seule avec elle" Candace avait tout vu de la scène. "-C'est pas toi qui va me faire la morale, tu as baisé la moitié de la Californie. -Je n'ai pas dit que tu n'avais pas le droit, je te dis juste que tu ferais mieux d'être plus discrète, je te rappelle qu'il y a toute ma famille ici.On sait toutes les deux qu'on est ensemble en attendant de trouver mieux, mais je ne suis pas sûre que ta Blanche neige soit du genre à tripoter les filles" À ces mots, Bette se tourna vers Candace et dans son sourire, lui fit comprendre qu'elle se méprenait. "-...Je vous souhaite tout le bonheur du monde Monsieur et Madame Kennard, et à vous, famille, amis, bon Côte Rôtie" en levant son verre. Les invités applaudirent, tant au discours qu'au vin rouge. En s'asseyant, Tina remarqua tout de suite que Bette était là. Plus tôt dans la journée elle avait repéré le carton d'invitation où était inscrit "Bette Porter" et savait donc où regarder. La soirée était bien entamée, les plus vieux venaient de quitter la fête, les parents de jeunes enfants profitaient des animateurs prévus tout le weekend pour se saouler et vivre une seconde adolescence. Tout le monde dansait, un verre de Brut Armand dans les mains, sur OMI et son titre "Cheerleader". Les femmes se déhanchaient oubliant le train train quotidien, se promettant une nouvelle vie, quant aux hommes eux, s'étaient rassemblés autour de cousins adolescents qui tiraient à tour de rôle sur un joint.Tous semblaient en trans, faisant abstraction de ce que pouvait penser les autres, signe d'un réel amusement. Tina, qui avait elle aussi bien profité pour boire et se lâcher, ondulait sur la piste de danse avec plusieurs de ses cousines. Bette avait quitté la réception une heure plus tôt pour avoir une discussion captiale sur son couple sans avenir avec Candace. En effet, elle lui avait tout raconté, l'épisode du train qui avait eu lieu peu avant leur rencontre, mais aussi leur retrouvaille de cet après-midi dans la suite de Tina. Elles avaient donc décidé, sans accro, de se séparer mais de maintenir l'illusion, au moins pour la fin du séjour. La premère chose que Betty vue en entrant dans la salle fut Tina et sa danse sans équivoque. Elle ne manqua pas non plus de remarquer le regard des hommes sur elle. Elle s'avança au bar. "-Un triple sec..." ordonna-t-elle au serveur sans quitter sa cible du regard. elle bu avala son verre d'une seule traite. "-Un autre..." Elle réitéra son geste de la même manière. L'alcool faisant effet plus vite que prévu, Bette s'avança d'un pas determiné vers la femme dont elle était complètement folle au moment où démarrait la chanson "Obssesion" de Aventura. Elle vint coller son bas ventre à ses fesses, les mains posées sur son bassin et coordonna sulfureusement son geste au rythme de la musique. Sans même se retouner, Tina savait qui se frottait à elle et se laissa guider, accentuant un peu plus leur étreinte. Décomplexée par le vin, elle passa ensuite ses mains dans ses cheveux pour les relever, se cambrant un peu plus contre le sexe de sa partenaire. Les paroles de la chanson faisaient plus qu'écho en elles et leurs pupilles, dilatées par le désir, se parlaient. La salle semblait décontenancée, les hommes ne voulaient rien rater du spectacle et les femmes se demandaient quelle mouche avait piqué la soeur du marié. Bette approcha suavment sa bouche de son oreille. "-Tu m'allumes là! -C'est le but... -Tu peux être fière toi, ça marche... -Viens avec moi!" Elle lui prit la main et l'emmena dans les toilettes du château où une femme d'une quarantaine d'années se lavait les mains. Elle fut choquée de voir Tina embrassant avec autant de ferveur une femme, si bien qu'elle sortit de la pièce en un coup de vent. Les deux tourterelles n'avaient même pas remarqué qu'elles n'étaient pas seules et s'enfermèrent dans le wc le plus proche continuant leur baiser. D'une façon presque bestiale, Tina souleva la robe de cocktail de Bette et plongea ses doigts sous son tanga. Il y avait une certaine violence dans ses mouvements et plus elle lui faisait l'amour plus elle aimait ça. Bette s'aggripa au mur, faisant fit de ce qui pouvait se passer autour d'elles. Elle criait de plaisir, accélérant la cadence de leurs ébats. "-T'arrêtes pas c'est trop bon bébé! -Tu me rends dingue putain... -Plus fort vas-y..." Tina s'executa sans plus attendre. Elle se surprit même à lui mordre le cou, ce qui n'était pas pour déplaire à la brune, qui atteignit très rapidement l'orgasme. Lovées l'une contre l'autre et reprendant leur souffe, elle se regardèrent. C'est dans un éclat de rire honteux, au souvenir de ce qu'elles venaient de faire, qu'elles s'éclipsèrent dans les jardins. L'alcool était complètement redescendu. Elles passèrent une bonne partie de la nuit à se raconter leurs vies, se découvrant un peu plus. Telle deux adolescentes, elles auraient pu passer leur vie sur ce banc, à l'écart du monde, juste toutes les deux. Le soleil commençait à se lever, le chant des oiseaux comme seul bruit rendait le cadre idyllique. L'odeur de l'herbe humide par la rosée du matin caressait leurs narines. "-Je suis dans une sacrée merde, je ne sais pas ce que je vais faire pour expliquer tout ça! -Je sais Tee." Tournoyant nerveusement un morceau de sa robe, tête baissée, " Tu pourras toujours mettre ça sur le compte du vin! -Mais le truc c'est que je veux pas Betty! Je ne regrette pas ce qu'il s'est passé!J'aurai pu être juste plus discrète... -On étaiit deux hier, on aurait pu se contenir un peu mieux! -Oui d'accord on était deux, mais on subira pas les mêmes conséquences! Je me suis donnée en spectacle devant ma famille, la belle famille de mon frère et probablement les amis de mes parents. Et puis il y a Marvin... Quand il va apprendre ce qu'il s'est passé, il va se sentir humilié." Se prenant la tête entre les mains. "-Ecoutes je pense que tu as des choses à régler avec Marvin, tu devrais y aller après t'être un peu calmée. Moi de mon côté je peux aller voir ton frère et Sam. -Ben oui, bien sûr, c'est tellement facile pour toi! Et tu vas leur dire quoi? "Salut j'ai foutu en l'air votre mariage parce que j'ai passé trois jours à me faire ta soeur" C'est n'importe quoi. -Ben tu attends quoi? Reprendre ta PETITE vie paisible? Ca y'est tu as eu ta PETITE expérience, histoire de remplir ta PETITE mémoire sénile de vieille femme! Putain c'est toujours la même chose avec les hétéro!" Bette, furieuse, releva le bas de sa robe pour ne pas tomber et partit sans se retourner. "-L'hétéro te dis d'aller te faire foutre!" Hurla Tina.

Milaie69  (23.02.2018 à 10:11)
Chapitre 7 Ce n'est pas sans crainte que Tina remonta dans sa chambre.Elle montait les escaliers un à unpour ralentir l'échéance. Elle se sentait coupable d'avoir trahi son compagnon, c'était contre toutes ces valeurs, mais l'attraction qu'elle ressentait pour Bette n'était pas uniquement physique, son âme aussi était impliquée dans cette histoire. Elle se repassait le film de ses trois derniers jours, lucide que tout ça avait envoyé valser sa vie mais c'était plus fort qu'elle et d'avoir quitté Bette dans de telles circonstances la rendait malade. Pourquoi? Cette question résonnait en elle. Pourquoi s'être installée à cette place dans ce train? Pourquoi l'avoir suivie? Pourquoi? Cette histoire ne lui ressemble tellement pas.Tant de questions qui restaient sans réponses, elle, qui n'avait jamais cru au destin, se demandait si tout compte fait il n'y était pas pour quelque chose. Hésitante, elle poussa la porte de la suite 210 et à son grand soulagement, Marvin n'était pas là. Elle passa au crible toute les pièces mais la chambre était vide. Sur la terrasse, l'homme, impassible, était assit sur une chaise et semblait attendre quelqu'un. Ce qu'elle comprit rapidement c'est que ce quelqu'un c'était elle. "-Tu t'es amusé hier il paraît... -Marvin écoutes je sais que... -Non Tina! C'est toi qui va m'écouter!" Sur un ton autoritaire, il poursuivit "J'ai toujours su que tu n'étais pas amoureuse, mais je me disais que tu apprendrais, que je te ferais changer d'avis. Je suis un gentil garçon, je ne t'ai jamais manqué de respect, je ne t'ai jamais fait de mal, je comprends pas. Cette attitude ne ne te ressemble pas, je ne sais pas ce que cette femme t'as fait mais tu sais comme moi que ce n'est pas toi. Je suis prêt à passer l'éponge sur toute cette histoire, tout oublier, vraiment tout, mais ce ne sera pas sans conséquences. -Justement Marvin, si je suis là c'est p... -On emménage ensemble dès notre retour à L.A! J'en ai parlé à tes parents et à vrai dire c'est ta mère qui m'a suggéré l'idée. Deuxième chose, tu devras évidemment rayer cette femme de ta vie. -Nan mais attends qu'est-ce que tu me racontes là? Donc en fait vous avez planifié ma vie si je comprends bien? -Notre vie Tina, notre vie! Si tu crois que ça m'amuse de savoir que ma copine a joué à la trainée devant tout le monde... Et avec une femme en plus, tu te trompes! Ne serait-ce que pour tes parents, tu devrais accepter le deal, histoire de te racheter une conduite, un minimum! -Je n'ai à racheter de conduite auprès de personne Marvin! Je te devais des excuses et une explication, c'est pour ça que je suis venue te voir! Je préfère arreter la conversation là, de toute façon je pense qu'on n'est pas dans la même optique, je ne veux rien réparer et encore moins à ce prix là! Je pense que ça serait mieux pour tout le monde que tu prennes tes valises et que tu rentres chez toi." Pendant que Tina réglait ses comptes avec sa famille, Bette prit un taxi jusqu'à la gare pour rentrer chez elle.

Milaie69  (23.02.2018 à 10:15)
Chapitre 8 Dans son bureau, Bette croulait sous les dossiers. Une exposition sur le monde du cinéma, se préparait au CAC et il ne lui restait que deux jours pour tout boucler. Une année s'était écoulée depuis le mariage,et bien que cette aventure l'ai profondément blessé, le temps faisait son oeuvre. Elle ne fréquentait personne depuis sa relation avec Tina mais voguait de lit en lit, comblant comme elle pouvait son coeur en miette. Elle sortait de temps en temps avec ses amies au Planet, le bar gay que tenait sa soeur Kit, célèbre chanteuse de soul des années 80, et c'était bien là sa seule distraction. Tina ,quant à elle, avait totalement changé sa façon de vivre. La gentille fille, sans trop de caractère, bien rangée, avait laissé place à une femme pleine d'assurance qui savait aujourd'hui ce qu'elle voulait, mais surtout ce qu'elle ne voulait plus. Elle sortait, voyait du monde, profitait des plaisirs de la vie. Mais tout ça n'était qu'illusion. Le fait est qu'elle avait Bette dans la peau et qu'elle ne savait plus comment faire pour la sortir de l'esprit. Elle avait renoué les liens avec Greg, qui lui en avait beaucoup voulu de toute cette histoire. Elle avait du s'expliquer avec Sam aussi, qui avait très mal prit le fait qu'elle ai couché avec la compagne de sa cousine, et ce, le jour de son mariage. Elle ne parlait toujours pas à ses parents, qui lui en voulait d'avoir quitté Marvin mais aussi et surtout pour sa déviance, lui proposant même de rejoindre un camp religieux pour se faire soigner. Le Planet était plein à craqué, la soirée spéciale filles était un réel succès. Des podiums avaient été placé pour l'occasion et des strip teaseuses magnifiques déambulaient autour de barres en fer. Bette fut l'une des dernières de sa bande de copines à arriver, elles avaient d'ailleurs dû batailler pendant des jours pour qu'elle daigne venir. Comme partout où elle passait, elle faisait tourner les têtes, la qualifiant de "morceau de premier choix". Elle portait un haut rouge en soie qui moulait ses formes et qui s'accordait parfaitement à un pantalon de tailleur noir, ne laissant aucune femme de marbre. Elle avait lissé ses cheveux, chose qu'elle ne faisait que très rarement, se refusant de répondre aux dictates de la femme caucasienne qu'imposait les magazines de mode. Elle commanda un Cosmopolitan, sorte de rituel qu'elles s'étaient instaurées entre elles et contempla les danseuses en plein show. Le taxi venait de déposer Tina et deux blondes d'à peine vingt ans devant le Planet. Elles faisaient financer leur reportage par Shaolin et après la réunion avec Tina et son équipe, une semaine plus tôt, elles s'étaient trouvées plusieurs points communs dont celui des sorties. Kate et Jessie étaient deux grandes habituées du bar. Elles n'étaient pas gays, loin de là, mais ici au moins elles pouvaient s'amuser sans la lourdeur de certains garçons de leur âge. Elles se frayèrent un chemin jusqu'à la dernière table libre et avalèrent d'une traite les shooter offerts par un groupe de filles qui les avaient repéré dès leur entrée. Une très jolie blonde, au look décomplexé, regardait Bette depuis un moment déjà essayant d'établir un contact visuel, mais cette dernière n'y voyait que feu. "-Porter, tu vois pas la petite depuis tout à l'heure comme elle te regarde? Elle est à point, attaque" Sans prendre la peine de regarder dans la direction que lui indiquait son amie, elle lui répondit. -"C'est très fin Alice! Si elle veut vraiment me parler, elle n'a qu'à se déplacer!" Légèrement irritée par la tournure de la soirée Bette voulu sortir prendre l'air, mais pour cela, il fallait qu'elle traverse la piste de danse où elle allait devoir s'armer de patience face à la horde de lesbiennes déchainée. Elle avançait, tant bien que mal, au milieu de toutes ces femelles lorque son regard fut attiré par une femme qui dansait, se relevant suavement les cheveux. Ce déhanché, elle le connaissait. Elle ne le connaissait que trop bien même. Elle était là. Tina. Sa Tina. Comme électrisée, elle ne pu ni bouger, ni la quitter des yeux. Kate, qui avait remarqué Bette, donna un léger coup de coude à son amie et lui montra d'un signe de tête la femme qui l'observait. En l'espace d'une seconde, Tina se liquéfi. Elle arrêta immédiatement de danser et s'approcha de la brune qui était encore totalement sous le choc. Bette sentie son corps se brûler un peu plus à mesure que son ancienne maitresse avançait. Après s'être dévisagées mutuellement, Tina lui susura quelque chose à l'oreille. "-T'es belle quand tu rougis!" A ces mots, Les yeux de Bette se remplirent de larmes, se rappelant que ce fut une des premières choses qu'elle avait dite à Tina, et aujourd'hui les rôles s'étaient inversés. Sans un mot de plus, Tina prit sa belle par la main sur la piste et se mit à bouger doucement sur la musique. Elle enveloppa les bras de Bette autour de son cou, se saisit de ses hanches et, front contre front, entamèrent un corps à corps sensuel qu'elles seules avaient le secret. On sentait toute leur peine dans cette danse, toute la souffrance, la colère mais aussi le désir et le manque que seules les personnes qui ont aimé passionément peuvent comprendre. "-Tu m'as tellement manqué Tina, j'ai cru mourir de chagrin... -C'est fini ma puce" essuyant les larmes de la brune, "Je suis là et je te laisserai plus jamais" FIN

Milaie69  (23.02.2018 à 10:18)

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Activité récente
Actualités
Une convention The L Word en France !

Une convention The L Word en France !
Une super, grande, magnifique nouvelle pour toutes (et tous) les fans de The L Word : Les 9 et 10...

Joyeux anniversaire Jane !

Joyeux anniversaire Jane !
Aujourd'hui, samedi 14 juillet 2018, l'actrice Jane Lynch (alias Joyce Wischnia) fête ses 58 ans....

Joyeux anniversaire Alexandra !

Joyeux anniversaire Alexandra !
Aujourd'hui, mardi 10 juin 2018, l'actrice Alexandra Hedison alias Dylan Moreland fête ses 49...

Tony Goldwyn va réaliser un film au Kenya

Tony Goldwyn va réaliser un film au Kenya
Tony Goldwyn, qui a joué Burr Connor dans deux épisodes et a réalisé trois épisodes de la saison...

Sortie en famille et entre amis pour Sarah Shahi

Sortie en famille et entre amis pour Sarah Shahi
Ce samedi 30 juin 2018, Sarah Shahi s'est accordée une petite sortie ciné en famille. Accompagnée de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Et enfin, la meilleure Amie et les deux sœurs : Alice, Bette et Kit ! La musicienne pro Leisha Hailey s’imposera-t-elle devant les chanteuses occasionnelles Jennifer Beals et Pam Grier ?

Afficher plus d'informations

Total : 11 votes
Tous les sondages

Partenaires premium
HypnoRooms

Locksley, 20.07.2018 à 16:35

Hypnoweb a 15 ans, joyeux anniversaire ! Découvrez à l'Accueil la nouvelle HypnoCard Collector créée pour fêter l’événement !

juju93, Avant-hier à 17:36

Qui sera la ou le L Diva ? C'est parti pour le 4ème quart de finale du tournoi de chant sur The L Word . Venez voter. Merci.

kimiM, Hier à 09:59

Nouveau sondage sur la quartier Dark Angel. N'hésitez pas à passer nous voir!

Emilie1905, Hier à 15:53

Vous connaissez des personnages historiques ? Venez proposer vos nominés pour l'animation sur Legends of Tomorrow

Emilie1905, Hier à 15:55

Qu'ils soient anciens, actuels ou mêmes légendaires, on attend vos idées

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site