VOTE | 85 fans

Dix ans

Créateur : Milaie69 
Date de création : 16.12.2018 à 11h11

Message du créateur :
Je crois que je n'ai plus besoin de spécifier de quel couple il s'agit...

Cet épisode compte 24 paragraphes

Afficher l'épisode

Avant propos


Nous partirons du principe que l’histoire de nos “Lez Girls” s’est arrêtée au moment où Tina part vivre avec Henri et que Bette vient de rencontrer Jodie, c’est à dire au milieu de la saison 4, avec évidemment quelques petits changements. J’espère que cela vous plaira, j’ai décidé d’inclure un petit peu plus les autres filles que dans mes précédentes histoires mais cette fiction tournera évidemment autour d’un couple cher à mon coeur...




Milaie69  (16.12.2018 à 11:12)

Lorsque Tina et Henri avaient emménagé ensemble un mois plus tôt, Bette eu l’impression réelle de mourir. Les voir ensemble était pour elle un calvaire qu’elle ne voulait plus s’infliger. Même si son travail à l’Université lui avait permis de se reprendre en main et qu’elle avait rencontré Jodie, une femme géniale , elle se sentait étouffer dans la cité des anges.

 Un matin, après un énième cauchemar, Bette appela son contact du Whitney, à New-York, pour savoir si la proposition qui lui avait faite quelques mois plus tôt, tenait toujours. A cette époque elle avait dû la décliner car Tina lui avait clairement dit qu’elle ne la suivrait pas à cause du récent poste obtenu chez Shaolin mais aujourd’hui tout était différent,  elle pensait sincèrement que s’éloigner serait la meilleure façon de guérir, même si elle savait qu’elle allait en payer le prix fort avec l’absence d’Angie.

Par chance, le poste était toujours vacant et n’attendait qu’elle. Il lui fallu une bonne matinée pour se recentrer sur elle-même, peser le pour et le contre mais surtout s’imaginer sans sa fille. Elle savait très bien que Tina ne lui laisserai jamais la garde et même si ce qu’elle s’apprêtait à faire allait lui être terriblement douloureux, elle ne voulait pas chambouler la vie d’Angie… La petite avait déjà assez souffert comme ça, voir ses mamans se déchirer, n’était pas sain pour une petite fille. Elle se disait même que cet éloignement lui ferait du bien car elle ne ressentirai plus la tension entre les deux femmes lorsqu’elles se trouvaient dans la même pièce. C’était décidé, elle partait pour New-York. Le temps pour elle de mettre tout en ordre et elle s’envolerait pour la grosse pomme.

La nouvelle avait fait l’effet d’une bombe à tout le monde. Pour ne pas à avoir à annoncer plusieurs fois son départ, Bette avait tenu à ce que tous ses proches soient réunis y compris Tina. Jodie était au courant et la soutenait, lui promettant qu’après son année à l’Université, elle la rejoindrait là-bas. Evidemment, elle en avait parlé à Kit, qui malgré la peine, lui avait dit que c’était la meilleure chose à faire pour définitivement tourner la page. Comme elle savait combien ça allait être dur pour sa soeur de gérer ses émotions lors de l’annonce, elle avait fait appel à un traiteur et des serveurs.




Milaie69  (16.12.2018 à 11:13)

Personne n’arrivait à comprendre pourquoi ils étaient tous réunis, Alice essayait d’aller à la pêche aux infos mais sans succès.

“-Tina, tu sais ce qu’il se passe?

-Tu penses vraiment que je suis plus au courant que toi, Alice?

- Tu lui as quand même fait un enfant, ça te laisse encore certains privilèges… Même si tu as décidé de poser tes bagages à Hétéroville!

- Fffff Ferme la Al!”

Même si elle était sa voisine, Shane fut la dernière à arriver. Bette prit une grande inspiration, et demanda à ses invités de la rejoindre dans le jardin. Elle balayait du regard toutes ces personnes qui faisaient sa vie à L.A, ses souvenirs, et combien ils allaient lui manquer. Kit ne la lâchait pas des yeux et lui fit comprendre qu’il fallait qu’elle se lance. Comme pour évacuer cette boule qui lui rongeait l’estomac, elle souffla fort et se lança.

“-Je tenais déjà tous à vous remercier d’être venu, je sais que je vous ai prévenu au dernier moment mais à vrai dire,il y a encore 36 heures je ne savais pas moi-même que j’allais organiser ce dîner!

-Bon ben vas-y accouche Porter!

- Alice... Ta patience est sans aucun doute ce qui m’a tout de suite fait craquer chez toi!”

Des sourires amusés se lisaient sur les visages, ce qui détendit l’atmosphère. Seule Tina restait de marbre, les yeux rivés sur son ex, attendant la suite. Bette senti son regard et son rictus s’effaça lorsqu’elle la vit.

“-Vous savez tous comme… ces derniers mois, ma vie a pas mal été… Chamboulée!” Les larmes aux yeux et la gorge serrée, elle poursuivi “Il y a eu la mort de mon père… puis celle de Dana qui nous a profondément écorché à toutes…”

Les amies se mirent à sangloter, la douleur encore trop fraîche pour en parler sans peine.

“-Et pour finir, mon couple a… Explosé!”

Dit-elle en mimant le geste de sa main. Ce qui mit tout le monde mal à l’aise n’était pas sa dernière phrase, mais le fait qu’en le disant elle souriait, les joues inondées de larmes.

“- Mais dans le chaos total qu’est devenue ma vie, j’ai reçu le plus beau cadeau qu’une femme puisse offrir, dans mon cas, à une autre femme… Mon Angélica!”

Elle regarda sa fille qui dormait dans les bras de sa mère. Elle leva les yeux sur elle et lui sourit de la manière la plus douce qui soit.

“-Merci Tina…” Après quelques secondes de silence elle reprit. “Bon, je sens que je plombe l’ambiance alors que ce n’est pas mon intention, je vous assure que c’est une bonne nouvelle!”

Les visages se décrispèrent, attendant impatiemment que leur hôte se décide enfin à leur dire pourquoi il étaient tous là.

“-Comme plusieurs d’entre vous le savent, il y a quelques mois j’ai reçu une offre pour diriger le Whitney mais à cette époque je n’étais pas seule à décider donc j’avais dû refuser…”




Milaie69  (17.12.2018 à 14:21)

Tina, qui avait très bien compris ce que Bette s’apprêtait à dire, donna Angie à Henri et se leva d’un bon attrapant le bras de son ex.

“-Tu te fous de moi? Tu comptais vraiment me le dire en même temps que les autres?

-Nan mais attends Tina, à quel moment j’aurai pu te le dire? On ne peut pas rester plus de dix minutes dans la même pièce sans que ça parte en guerre!

-Attendez, attendez! Bette? Tu pars vivre à New-York?”

Shane, l’air complètement abattu attendait que son amie lui dise qu’elle avait mal compris mais quand elle vit Bette acquiescer, elle s’effondra.

“- Tu t’attendais à quoi Shane? Tu ne la connait pas depuis le temps? Elle est bien trop égoïste pour penser à ses amies… Ou à sa fille!”

Tina, furieuse, entra dans la maison pour récupérer les affaires d’Angie, laissant le reste des invités très mal à l’aise, dans le jardin. Hors de ses gonds, Bette l’a suivit.

“-Va te faire foutre Tina! T’es la définition même de l’égoïsme, tu as préféré faire exploser notre famille pour le conformisme politiquement correct d’une relation hétérosexuelle!!”

Pendant que les deux femmes étaient en pleine scène de ménage, Kit emmena les invités dans le jardin d’à côté, chez Shane. Dans la cuisine, Tina avait troqué ses cris par des pleurs.

“-Tu vas vraiment partir Betty?

-Oui! Et à vrai dire, j’ai du mal à comprendre ta réaction...




Milaie69  (18.12.2018 à 19:05)

-Tu te rends compte de ce que ça implique?

-En quoi ça va bousculer ta petite vie tranquille?

-TU ES LA MERE DE MA FILLE BETTE PORTER! Je ne sais pas comment le dire à Angie, comment on va s’organiser, je refuse qu’elle ne te vois plus, je ne sais pas comment je vais gérer les moments où elle pleurera parce que tu lui manque trop…

-Tu crois que ça me fait plaisir? Tu crois que ce n’est pas ce qui me torture le plus? Alors quand tu me traite d’égoïste ça me rend dingue! J’ai envie de mourir à l’idée de son absence mais on ne peut plus continuer comme ça et même pour nous je pense que c’est le mieux à faire…

-Pourquoi tu pars? Ne me raconte pas d’histoires, pas à moi! Pourquoi tu nous abandonnes pour aller à l’autre bout du pays?

-Nous?

-Tu as très bien compris ce que je voulais dire…

-Il faut que je le fasse… Déjà cette place je la voulais, si je l’ai refusé c’est pour TOI, pour TA carrière, mais maintenant que tu as reconsidéré notre vie... Je ne vois pas pourquoi je n’irais pas, tu sais à quel point j’aime New-York et j’ose espérer que la distance ne t’empêchera pas de me laisser notre fille le plus possible.

-Tu veux lui faire prendre l’avion tous les weekends? Sérieusement?

-Je t’en prie Tina, je ne suis pas aussi bête que tu le prétends! Et puis elle va bientôt entrer à l’école, je viendrais régulièrement la voir et pendant les vacances j’aimerai l’avoir le plus possible.

-Tu vois, ce sont des choses qui se règlent en avance, pas comme ça à quelques semaines de ton départ!

-Jours…

-Pardon?

-Je pars dans 8 jours!

-De mieux en mieux! Qu’est-ce que tu comptes m’apprendre d’autre? Tu vas te marier?

-Je ne vois pas ce qu’il y a de si improbable dans le fait qu’une femme veuille de moi, ce n’est pas parce que je te dégoûte que pour les autres c’est la même chose…

-Arrêtes Bette! Tu ne me dégoûte pas... et puis je sais que tu es convoitée, je les ai vu rôder autour de toi comme des vautours après notre séparation.”

“-Bref, c’est pas le sujet... Je pars et mon souhait c’est qu’on reste de bons parents pour Angie, qu’on arrive rapidement à trouver un arrangement pour être avec elle aussi souvent que je puisse l’être.

Au fil de la conversation, Tina se radoucit, consciente qu’elle était la cause de son départ. Elle ressentait beaucoup de peine car elle savait que Bette et Angie n’allaient plus se voir autant mais surtout qu’elles allaient énormément se manquer et qu’encore une fois, c’était à cause d’elle. En revanche, ce qu’elle refusait de s’avouer c’est combien elle allait se sentir vide sans Bette.

-Tu crois qu’on pourrait manger ensemble et en discuter?”

Sans même avoir vu la subtilité de son invitation, Bette trifouilla machinalement son agenda en regardant si elle pouvait se libérer le temps d’un dîner.

“-Ecoute, je demanderai à James si je peux me libérer un midi mais ça me semble compromis, je vais devoir me montrer hyper efficace étant donné que je laisse Phyllis sans doyen du jour au lendemain…

-Hum… Je comprends!

-De toute façon dans l’avion je te ferai un tableau avec les dates où je viendrais sur L.A et  celles où Angie viendra chez moi. Je t’enverrai le tout par mail.

-Par mail? Ca veut dire que tu ne comptes pas me dire au revoir avant de partir?

-Je vais te voir Tina cette semaine! Je compte bien profiter de mon petit ange le plus possible.

-Evidemment…”




Milaie69  (20.12.2018 à 14:57)

Dix ans

 

Dix années… C’est le temps qui s’était écoulé depuis la dernière fois qu’elles s’étaient vues plus de dix minutes. Même par l’intermédiaire de leur fille, elle ne restaient jamais très longtemps dans la même pièce. Il faut dire que Bette s’était donné un mal fou les deux premières années à ne pas tomber sur son ex. Les huits années qui suivirent, ne furent qu’une succession d’actes manqués.


Novembre 2016 (10 ans plus tard),Galerie Porter, dans la matinée:

“-Angie, tu sais très bien que j’adorerai passer Noël avec toi, mais cette année c’est au tour de Maman T de t’avoir pour le réveillon, nous on est ensemble pour le jour de l’an! En plus ils ont peut-être déjà quelque chose de prévu avec Henry!

-Je suis sûre que non, Henry ne dort même plus à la maison… S’il te plaît M’man, je ne vous ai jamais eu toutes les deux rien que pour moi!

-Comment ça? Tu veux dire qu'Henry est parti?

-Je sais pas, Maman ne m’a rien dit… Allez Mamaaaaan s’il te plaît! En plus les tatas passent les Noël toutes ensemble cette année, pourquoi on n’irait pas?

-Je sais chérie… Écoute mon ange, je dois partir en rendez-vous on se rappelle plus tard d’accord? Bisous crapaud.”

En une décennie, Bette était devenue une vraie New-Yorkaise... Après quatre années à la tête du Whitney, elle était partie avec un gros chèque pour réaliser son rêve: ouvrir sa propre galerie. Elle avait également fait l’acquisition d’un superbe trois pièces dans l’Upper East Side, son quartier de prédilection, connu pour abriter une multitude de musées et de galerie d’art, dont la sienne.

Jodie et elle s’étaient séparées un an après son départ de Los Angeles puisque Jodie avait reçu une offre qu’elle ne pouvait pas refuser à Miami à la fin de l’année scolaire, moment où elle était censée la rejoindre à New-York. Toutes les deux ne s’aimaient pas assez pour prolonger leur relation à distance et s’étaient mise d’accord pour continuer leur chemin, chacune de leur côté.

Depuis sa rupture avec Jodie, elle était devenue une vraie cavaleuse et enchaînait les nuits torrides,  même si elle n’avait pas attendue d’être célibataire pour profiter de quelques femmes rencontrées autour d’un verre lorsqu'elle était en couple.

Elle avait réussit à tout concilier. Sa carrière: sa notoriété n’était plus à prouver, tout le monde voulait être exposé chez elle et avait même réussi à débaucher James  pour l’avoir comme assistant.

Sa vie de femme: là encore, sa réputation la précédait, elle faisait tourner les têtes et les corps d’une main de maître. Elle n’attendait rien d’autre des relations, elle avait connu le grand amour et cru tellement en mourir lorsqu’elle le perdit qu’elle se jura de ne plus revivre ça.

Sa vie de mère: même si c’était le seul domaine dans lequel elle était en proie aux doutes. Là elle ne pouvait pas tout contrôler. Angelica avait peut-être prit les yeux des Kennard mais pour ce qui était du caractère, c’était une vraie Porter. D’ailleurs, un soir où ça avait explosé entre les deux, Angie claqua violemment la porte de sa chambre pour s’isoler et Bette regarda vers le haut en pointant son doigt  “Tu pourras me dire ce que tu veux Papa, mais ce caractère là, c’est le tiens”.




Milaie69  (21.12.2018 à 17:29)

Studio Shaolin, le même jour, dans le bureau de Tina:

 

“-Si je t’en parle c’est que vraiment je ne sais pas comment faire Hélèna. On s’est officiellement séparé l’année dernière mais on ne l’a pas dit aux enfants, Mickey rentrait au Lycée et Angie au collège, on ne voulait pas les perturber.

-Qu’est-ce que tu veux dire par officiellement?

-Ben on a décidé de rompre réellement l’an dernier mais avant ça on n’avait plus rien fait depuis... Je sais pas moi... Peut-être cinq ans!

-Quoi? Mais poupoouu… Pourquoi?

-Parce qu’en fait Henry c’était… Une erreur! Ca me fait de la peine de le dire parce qu’il a été gentil avec ma fille et moi mais…

-Mais attends tu es entrain de me dire que depuis six ans tu n’as baisé avec personne?

-Hein? Hélèna je suis pas une none, si j’ai eu des aventures mais… Bref, je voulais simplement savoir si tu avais un contact pour une maison, je compte l’annoncer ce soir à Angie et je pense que plus tôt on sera partie, mieux ça sera.

-Oui, ne t’inquiète pas Tina, je devrais pouvoir te trouver quelque chose de sympa. On se voit toute à l’heure au Planet?

-Oui je termine un truc et je dépose Angie vers Kit, elle passe le week-end avec elle. A toute”

Tina n’avait pas chômé ces dix dernières années. Elle avait gravi les échelons chez Shaolin et, dans ce milieu, on sait combien il est difficile pour une femme de se retrouver à la tête d’une société de production.Pourtant elle y était arrivée. Elle su tenir tête aux personnes qui lui mettait des bâtons dans les roues, non sans mal, mais elle avait réussi. Côté coeur en revanche, elle n’était pas aussi tenace. Sa relation avec Henry avait réellement duré deux ans, et encore. Sur le papier ils vivaient ensemble mais Tina faisait des heures pas possible pour l’éviter et lui ne faisait rien pour les rapprocher. Il savait pertinemment que sa compagne ne voulait plus de lui mais pour des raisons qui lui sont propres, n’avait jamais voulu aborder le sujet.

Dès le départ de Bette, elle su qu’elle avait fait l’erreur de sa vie. Pour elle aussi se fut un déchirement, il avait fallu qu’elle gère la peine de sa fille, ses cauchemars, ses caprices...  Étouffant sa propre peine. Ce qui était le plus dur dans tout ça, c’était que Bette refusait de la voir... Pas directement, évidemment, mais elle trouvait toujours des prétextes invraisemblables pour que Kit passe chercher leur fille et qu’elles ne se croisent pas.

La première année, elle se sentait tellement coupable de la situation qu’elle ne voulait pas trop s'immiscer dans sa vie, s’en tenant qu’au stricte minimum, pour Angie.

Lorsqu’elle apprit sa séparation avec Jodie, elle ne pu s’empêcher d’espérer mais quand Shane, qui revenait d’un week-end à NYC chez son amie, racontait leurs prouesses,  ses espoirs s’envolèrent.

Elle l’avait définitivement perdue. Pourquoi voudrait-elle revenir avec la femme qui lui a brisé sa vie, qui l’a éloigné de sa fille alors qu’elle devait crouler sous les supplications des plus belles créatures? C’était fini. Il fallait qu’elle se fasse une raison, et pour tourner la page une bonne fois pour toute, elle avait trouvé son remède. Kate Arden, Une réalisatrice avec laquelle elle travaillait à cette époque et qui lui courait après. Le temps avait fait son oeuvre et petit à petit, elle était parvenue à l’oublier.




Milaie69  (23.12.2018 à 11:31)

Appartement de Tasha et Alice:

Sur le canapé, Tasha regardait Zootopie pour la septième fois, peut-être plus… Juste cette semaine. A côté d’elle, un magnifique petit garçon, les jambes en tailleur avait les yeux rivés sur l’écran, comme s’il découvrait pour la première fois le dessin animé.

Elijah. C’est comme ça que, le jour de sa naissance, cinq ans plus tôt, Tasha voulu l’appeler, en hommage à son grand-père dont il avait hérité les grand yeux couleur émeraudes. En effet, Alice l’avait porté et le frère de Tasha leur avait proposé d’être le donneur, ce qui avait tout de suite convaincu le couple. Il avait la tête des Williams, un petit nez retroussé, des yeux de chats et de jolies pommettes bien relevées. La seule chose qu’il avait hérité d’Alice, c’était sa blondeur. Ses boucles serrées étaient toujours en bataille mais, même si ses mères refusaient de lui couper, elles n’arrivaient pas trop à les dompter et c’était très bien comme ça. Il était l’exemple même de la beauté d’un mélange.

Tasha ne travaillait pas ce matin-là. Elle essayait de se dégager le plus de temps possible maintenant qu’elle était devenue Cheffe de Police et ne faisait plus du tout de terrain sauf en cas de grosse catastrophe, ce qui n’était encore jamais arrivé depuis sa prise de poste il y a quatre ans.

Alice quant à elle, après trois belles années sur le plateau du Look où elle avait pu travailler son image et sa notoriété, avait décidé de changer de cap. En s’associant avec une baronne dans son domaine, Vanessa Friedman, elles avaient monté un véritable empire grâce à leur magazine “The L mag” tourné principalement sur la mode mais aussi sur l’univers lesbien de L.A avec, évidemment, une chronique permanente de “ Alice in Lesboland” qu’elle tenait absolument à écrire elle-même.

Tasha remercia le ciel de d’avoir une bonne excuse pour se lever du canapé puisque le téléphone venait de sonner. Elle sourit en voyant le numéro s’afficher.

 

“-Tu me sauves la vie!!!

-Comment vont mes marmottes?

-On est devant Zootopie, ça te suffit comme réponse?

-Waouh la chaaaaance, je rêve de le voir!!!

-Te fous pas de ma gueule Alice (en souriant).

-Bon je veux pas te déranger trop longtemps, tu as l’air de t’éclater... Alors voilà je viens de recevoir la confirmation pour le chalet, on a une chance dingue de l’avoir  pour Noël, on était trois dessus j’ai dû jouer des coudes! Sérieusement il y a eu du sang c’était une véritable boucherie…

-AL!!! J’ai compris, tu es une super négociatrice… Mais c’est celui où il y a 6 chambres! On n’en a pas besoin d’autant!

-Tash’... Je crois que tu ne saisis pas un truc là! Je me suis démenée pour trouver un chalet où on pouvait accueillir toute la bande, quinze jours avant les fêtes alors remercie juste ta femme qui a genre… ASSURE!

-C’est vrai, excuse-moi!! tu as assuré Alice!

-C’est ça fous toi de moi Yaya (C’est comme ça que leur fils appelait Tasha, l’équivalent de “maman” en africain) Je te laisse, on se voit se soir. Je t’aime.




Milaie69  (01.01.2019 à 22:34)

Le Planet, fin de journée, le même jour:

Rien n’avait vraiment changé depuis tout ce temps au Planet, sauf peut-être les employés. Kit était toujours à la tête du café mais n’y travaillait plus. Elle avait prit une responsable, Vera, une sublime suedoise d’une petite trentaine d’années qui avait quitté son pays pour vivre son rêve américain.Malgré les années, il était resté le QG du petit groupe et comme à l’époque, on pouvait toujours en trouver une dans les parages.

Helena revenait tout juste de Miami, où elle avait implanté son tout dernier “Hit Club”. En effet, c’était son troisième dans le pays. Après avoir racheté le “She bar” avec Kit qu’elles avaient transformé, elles en avait ouvert un autre à Seattle. Kit lui avait rapidement revendu ses parts, lui avouant préférer s’en tenir au Planet. Helena avait eu un tel succès avec ses boîtes de nuit qu’elle venait d’en ouvrir un autre en plein coeur de Miami Beach.

Côté coeur en revanche, elle n’avait pas connu autant de réussite. Depuis Dylan, avec qui elle avait eu une relation plus que tumultueuse, elle ne s’était plus engagée dans aucune relation, devenant un bourreau de travail.

“-Dis moi Kit, à quelle heure Tina est censée t’apporter Angie?

-Et bien tout de suite, je viens de la voir se garer! “

Une poignée de secondes plus tard, tel un ouragan, Angie courue en direction de sa tante.

“-Tatiiiiiie!! Je suis trop contente de passer le week-end avec toi!

-Heyyy mon ange, je nous ai prévu tout pleins de choses! Allez viens me dire ce que tu as envie de manger ce soir, tatie Kit est à ta merci!

-Ne la gave pas de cochonneries!

-T’en fais pas Maman T. , les cochonneries sont prévues au cinéma demain!”

Tina, qui avait vu Helena au loin, commanda deux daiquiris fraise au bar puis partit la rejoindre.

“-Bon alors maintenant que t’es célibataire, tu vas pouvoir écumer les bars avec Shane et moi! Mais ne t’inquiètes pas, on ira aussi dans tes bars hétéros lugubres!!

-Helena!!”

Shane, une bière à la main venait de s’assoir avec elle, suivit d’Alice.

“-Quoi? Tu veux dire que tu n’es plus avec Henry?

-Lâche la Alice, c’est pas tes oignons!

-Oh mais ça va, on est entre nous… Alors raconte!

-Il n’y a pas grand chose à dire en réalité, on n’est plus ensemble! Je viens de l’annoncer à Angie et maintenant et bien… Je dois attendre début janvier pour visiter des appartements!

-Comment ça se fait?

-Ben en fait les seuls qui me plaisent ne se libèrent pas avant, donc en attendant on va se partager la maison. Les quinze jours qui arrivent je peux la garder mais les quinze jours qui suivent, je vais devoir lui laisser.

-Pendant les fêtes? Mais vous allez aller où?

-J’en sais rien du tout Shane!”

A l‘instant même où Tina finit sa phrase, Alice lui dit instinctivement:

“- Nan mais tu plaisantes? Tu crois vraiment que ma filleule et sa mère hétéro, oui excuse moi Tina mais personne n’est parfait, vont passer les fêtes toutes seules? Hors de question! Vous viendrez avec nous, on part avec toute la clic dans un chalet superbe que j’ai réussi à avoir.

-Non, non mais je ne compte pas m’imposer les filles, c’est super gentil mais vous avez peut-être déjà tout planifié!

-Non mais n’essaie même pas de te défiler Tina! Toi et la petite vous passerez Noël avec nous, un point c’est tout!”

-Merci les filles, ça veut dire beaucoup pour moi! Je sais bien que depuis quelques années on s’est pas mal éloignées, on ne se voit que très peu mais votre invitation compte beaucoup pour moi. En plus je sais qu’Angie sera plus que ravie de passer les fêtes avec son cousin!

-Mais nous aussi Tina, on est ravie que vous soyez de la partie! Et n’écoutes pas Alice et ses conneries, on se fout royalement de savoir avec qui tu baises…

-Merci Shane!”




Milaie69  (02.01.2019 à 03:52)

Maison de Shane, quelques jours plus tard:

La jolie rousse avec laquelle elle venait de passer la nuit venait de partir. Shane était devenue LA coiffeuse des stars du tout Hollywood, incarnant le plus grand fantasme des femmes curieuses et le pire cauchemar de leurs maris. Tout comme dans sa jeunesse, la seule chose qu’elle pouvait leur donner c’était quelques heures de bonheur… Même l’approche des ses quarante ans n’avait pas l’air de la calmer. Elle enfila un T-shirt, cigarette en main, prit son téléphone et composa un numéro.

“-Hey Betty ça va?

- Salut Shane, t’es bien matinale qu’est ce qu’il t’arrive?

-J’ai pas beaucoup dormi…

-Coquine!

-Tu sais qu’Angie et Tina passent les vacances de Noël avec nous cette année?

-Au chalet?

-Yep…

-Non je… Je ne savais pas! Mais... Henry ne vient pas?

-Ecoute j’sais pas trop, je crois qu’ils se sont séparés….Enfin bon, ça te dérange pas de passer Noël avec Tina du coup?

-Euh...pfff… Non, bien sur que non et puis je sais qu’Angie sera contente de passer les fêtes avec ses mamans... Elle doit d’ailleurs être surexcitée!

-Justement en fait, Tina ne lui a pas dit... Elle veut lui faire la surprise!

-Mon bébé… Elle va être aux anges.”




Milaie69  (03.01.2019 à 02:42)

HypnoCup

Quel est ton médecin préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

On recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute !! | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
2004-2009-2019

2004-2009-2019
Le quartier The L Word est en fête !!! 18 janvier 2004 : le tout premier épisode de la première...

Encore un nouveau rôle pour Sarah Shahi

Encore un nouveau rôle pour Sarah Shahi
Décidément, notre sublimissime princesse Sarah Shahi n'a pas le temps de souffler en ce début...

Sarah Shahi intègre The Rookie

Sarah Shahi intègre The Rookie
D'après TVLine, Sarah Shahi intégrera prochainement la série The Rookie en tant que...

Joyeux anniversaire Holland !

Joyeux anniversaire Holland !
Aujourd'hui, lundi 14 janvier 2019, c'est l'anniversaire d'Holland Taylor. En effet, l'interprète de...

Joyeux anniversaire Sarah !

Joyeux anniversaire Sarah !
Aujourd'hui, jeudi 10 janvier 2019, c'est l'anniversaire de notre sublimissime Sarah Shahi. En...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Mine de rien, nos héroïnes sont souvent à table, quand elles ne s’emparent pas elles-mêmes des marmites et casseroles ! Repas de fête ou entre ami(e)s, qu’est-ce qui vous tenterait ?

Afficher plus d'informations

Total : 25 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

Steed91, Hier à 10:08

Venez nombreux Vous pouvez voter même si vous ne regardez/connaissez pas la série

juju93, Hier à 11:25

Vous êtes tous invités à proposer des noms de personnalités qui seraient bienvenues dans The L Word. Tous les détails sur le quartier.

juju93, Hier à 11:26

Et préparez vos photos pour notre mur d'images ! Ca commence dès demain !

pretty31, Hier à 23:00

Skins : nouveau sondage (Nicholas Hoult) et nouveau duel Dowton abbey vs The Tudors !!

quimper, Aujourd'hui à 00:51

Nouveau sondage sur Engrenages. Pas besoin de connaitre la série pour pouvoir voter.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site