VOTE | 87 fans

Forum The L Word

Pour poster sur ce forum, veuillez vous identifier

Retour à la liste des sujets

Saison 1


Saison 1, épisode 12

elyxir  (23.10.2016 à 16:29)

>Juju : encore merci pour cette jolie prose. Je n'ai pas grand chose à rajouter, mis à part le fait que tout comme toi, je trouve que Tim, Marina et Jenny semblent n'avoir aucun contact avec les autres. C'est dommage, surtout pour Marina en fait, les deux autres m'énervent.

Saison 1, épisode 12

Je n'ai pas tellement aimé cet épisode, déjà parce que je suis hyper déçue par Bette... La scène de la prison, brrrr, je ne suis pas contente et je ne comprends pas. Après, vu que mon avis est plus que mitigé concernant l'oeuvre en cause dans toutes ses histoires, j'avoue que j'ai du mal à soutenir Bette, ce que je fais pourtant d'habitude lorsque cela concerne un personnage que j'apprécie.

Sinon, Jenny se moque encore une fois un peu plus de Tim (du moins elle ne doit certainement pas avoir l'impression de le faire mais franchement, lui demande si elle peut inviter une de ses conquêtes à la maison ?)

Enfin voilà, j'ai moyennement apprécié on va dire.


Tout arrive !

juju93  (01.11.2016 à 23:08)
Message édité : 01.11.2016 à 23:29

Voilà l'épisode 8

Trois segments essentiels dans cet épisode.

- Bette et Tina chez le psychanalyste : Allons bon, elles vont vraiment remettre ça ? Ca ne leur a pas suffit dans l'épisode pilote ? Au passage, on se demande bien pourquoi, si elles doivent vraiment en consulter un, il faut que ce soit celui-ci : souvenons-nous dans quel état s'est retrouvé leur couple après les premiers rendez-vous ! Le bonhomme a tout de même essayé de les dissuader d'avoir un enfant. Bref... Bette répugne toujours à rencontrer le psy. Comme souvent, avec la ferme douceur qui est l'une de ses caractéristiques, Tina sait trouver les mots pour conduire son orgueilleuse et volcanique femme-qui ne supporte pas que quelqu'un se mêle de lui dire ce qu'elle doit faire- à finalement faire ce qu'elle, Tina, souhaite (elle lui déclare en substance : ne soyons pas aussi sectaires avec les autres qu'ils le sont avec nous, soyons plus intelligentes). Le tout accompagné d'un petit geste de tendresse réconfortant dont elle est familière. Quelle n'est pas notre surprise de constater toutefois qu'il sagit d'une séance de groupe ! Vu la tronche que tire Bette, on se dit que Tina va avoir du boulot pour la faire rester et participer. Elle le sait bien d'ailleurs : de son côté, elle ose à peine regarder sa tendre moitié et elle semble guetter l'instant où cette dernière va faire parler la poudre. Pourtant, contre toute attente, après une petite période, on va dire d'observation, Bette paraît accepter tant bien que mal de jouer le jeu. C'est alors qu'intervient l'aiguillon Yolanda qui attaque Bette sur ses origines noires.

C'est la première fois que cela se produit aussi  frontalement depuis le début de la série. Oh la malheureuse ! Elle ne sait pas à qui elle s'adresse la Yolanda ! Si elle croit que la grande Bette Porter va se laisser mordre et gifler sans réagir, elle se fourre le doigt dans l'oeil ! Faites gaffe à vos gencives mesdames, les uppercuts volent de part et d'autre ! Par ailleurs, si l'on se souvient que c'est Jennifer Beals en personne qui a demandé à ce que le personnage de Bette soit métis, (comme elle-même, au cas où certains l'ignorerait encore), ces séances prennent une toute autre dimension et signification. On ne peut s'empêcher de penser qu'il y a probablement une bonne part de vécu dans les différentes répliques que Bette ramasse en pleine figure... ou qu'elle envoie. La force apparente de Bette n'évite pas une nouvelle alerte en fin d'épisode : elle continue de se poser des questions à propos de l'amour qu'elle éprouve pour Tina. Hou que je naime pas ça ! Bette ! Reprends-toi, ça ne va pas du tout... tu délires ou quoi ? M'enfin ! Tout le monde sait que Tina est l'amour de ta vie ! Y a vraiment des coups de pied au derrière qui se perdent... je vous le dis comme je le pense...

- la visite d'Annette, la copine d'université de Jenny : 1er constat, Jenny squatte toujours le studio chez Tim !  Je t'avais bien dit que tu allais encore te faire avoir mon pauvre Tim ! Une nuit... tu parles ! Peu importe... 2ème constat, à première vue, elle (la visite ou la copine ? les deux mon général !) n'a pas grand intérêt. La copine est un peu folle folle, assez lourdingue, même pas drôle, juste du genre qui m'énerve passablement ; à côté, Jenny paraît presque sensée et raisonnable. Pourtant, à y regarder de plus près, les discussions entre les deux amies semblent permettre à Jenny d'y voir plus clair dans son coeur et dans sa tête. J'apprécie qu'elle soit gênée qu'Annette évoque Tim de manière un peu cavalière et qu'elle lui demande de cesser. Elle semble avoir fait une croix sur Tim et a au moins l'élégance de le défendre. Il serait temps ! L'espace de quelques secondes, Jenny réussit à me réconcilier avec son personnage lorsqu'elle prend conscience que Marina lui a brisé le coeur. Ses larmes furtives à cet instant sont bien plus sincères et touchent davantage que les torrents déversés précédemment quand elle s'enferrait dans tous ses mensonges. Un peu plus tard, elle reconnaît calmement, presque sereinement -et cela fait bien longtemps qu'on ne l'avait pas vue comme cela- que si c'était à refaire elle n'hésiterait pas une seconde et recommencerait (à tromper Tim avec Marina).

- Le coming out de Dana : On pensait que notre joueuse de tennis avait définitivement décidé d'assumer ce qu'elle est... Grande erreur ! Elle n'avait visiblement pas réalisé ce que la pub, pourtant approuvée avec enthousiasme et même un certain soulagement, impliquait comme retombées. Elle n'en avait manifestement imaginé que les conséquences professionnelles et absolument pas celles sur sa vie privée. M'enfin Dana ! C'est pas possible de se voiler la face à ce point ! Si elle était peut-être prête à assumer les premières, il en va tout autrement des secondes. Dana donne l'impression -mais ce n'est certainement qu'une impression, impossible de croire qu'elle ait pu occulter ce détail- de n'avoir pas songé un seul instant que ses parents allaient inévitablement, à un moment ou un autre, avoir la pub sous les yeux. Quoi qu'il en soit, maintenant, il y a urgence. Si elle ne veut pas que papa et maman apprennent par les journaux qu'elle est lesbienne, elle va devoir se jeter à l'eau. Or, l'eau en question est diablement congelée ! La pauvre Dana a hérité de parents bourges bien coincés de chez coincé. Heureusement, Alice « les bons plans - fais moi confiance » est là ! La manoeuvre qu'elle suggère -tabler sur le fait que la mère de Dana n'oserait pas faire de scandale en public juste avant la remise de son prix- est séduisante et habillée d'un certain bon sens. Cela a presque fonctionné comme sur des roulettes ! Presque seulement mais ce n'est pas une surprise tant il semblait évident que Dana, connaissant parfaitement ses parents et anticipant sur leur réaction, serait incapable de suivre cette stratégie simplissime. Et là, j'ouvre une parenthèse. On ne révèle pas à ses parents son homosexualité comme on avouerait avoir fait une quelconque bêtise. On peut toujours monter un plan en se disant : « je vais profiter de telle occasion, je vais dire ça, ils répondront ci, et là hop ! je balance tout ». On peut faire toutes les savantes spéculations que l'on veut sur le déroulé d'une conversation, on sait pertinemment que cela ne se passe jamais comme on l'avait espéré et calculé. En fait, il n'est pas rare que l'annonce vienne spontanément, sans l'avoir préparée ni préméditée, à l'instant où on s'y attendait soi-même le moins... Ou jamais ...Fin de la parenthèse. Il n'empêche que Dana, qui n'est pas dépourvue de courage, réussit à faire le grand saut dans le vide. Et ce qu'on pressentait devoir arriver se produit. Mme Fairbanks (dont on apprend grâce à la scène d'introduction de cet épisode qu'elle a eu, adolescente, un béguin pour une fille... laquelle l'a vertement remise à sa place) a exactement la réaction horrible et traumatisante (car c'est un vrai traumatisme, celles et ceux qui l'ont vécu le savent bien) qu'on imaginait. Ses mots odieux de rejet qu'elle crache, pleine de mépris, au visage de sa fille reflètent bien sûr sa propre blessure intime et profonde de sa jeunesse (que tous ignorent) : ce n'est en rien une excuse. Comment lorsqu'on prétend aimer son enfant peut-on la (ou le) rejeter, le nier ainsi... M. Fairbanks s'aligne sur la conduite de sa femme. Reste Howie le petit frère, attendrissant tant dans ses taquineries que dans son désarroi, sa tristesse et son soutien (les mains du frère et de la soeur posées de part et d'autre de la vitre de la voiture lorsqu'elle démarre, en gage d'amour).

Un mot pour terminer, concernant Erin Daniels. Je l'apprécie beaucoup dans la dimension comique naïve de Dana. J'adhère tout autant à sa performance lorsque le personnage plonge dans le drame et l'émotion. Encore une actrice de The L Word qui excelle et donne le meilleur d'elle-même pour son rôle. C'est dailleurs un des points forts de la série : l'interprétation supérieure de chacune des comédiennes et leur implication totale, même lorsqu'elles ne sont pas au centre de l'intrigue principale de l'épisode.

Cet épisode est aussi l'occasion de faire connaissance avec Francesca, aperçue dans l'introduction de l'épisode précédent... La dame paraît dotée d'un tempérament de feu ! On imagine mal Jenny, qui ressemble à une petite fille en comparaison, faire le poids face à une telle femme ! A suivre...

Shane... dont on voit au détour de la scène avec son copain des mauvais jours, Clive le drogué paumé, qu'elle n'est décidément pas complètement sortie de son ancienne vie, elle a de la drogue sur elle et elle ne fera croire à personne que c'était uniquement destiné à dépanner un camé en manque ! Déjà dans l'épisode précédent, lors de la fête sur le bateau, on avait pu constater qu'elle avait une sacrée résistance à l'alcool... Shane est toujours aussi intrigante, on se dit par moment qu'il suffirait de peu de choses pour qu'elle rebascule du mauvais côté.

 


Episode 1

Supersympa  (10.08.2018 à 18:12)

Un épisode qui plante bien le décor, les personnages...

Le psy : je me souviens avoir dit (ou du moins pensé) la première fois qu'il était vraiment c..., eh bien je n'ai toujours pas changé d'avis à son sujet ! Je crois que c'est lui qui devrait consulter, tiens !

Bette et Tina : un couple qui rencontre quelques difficultés, concernant la question du donneur bien sûr, mais aussi en termes de communication (comme beaucoup d'autres en somme).

Jenny : la nouvelle venue, fraîchement débarquée à Los Angeles. De nature plutôt timide et curieuse dirai-je.

Shane : sortie avec 4 filles différentes en un seul épisode (certes d'1h30, mais tout de même^^) ! Wow ! Et si, comme dit Alice, aucune ne repart en pleurant, y en a quand même une qui repart en colère, donc attention...

Marina : une femme cultivée, séductrice (mais pas nécessairement dans le sens négatif) et visiblement très intéressée par Jenny. Mais que recherche-t-elle ?

 


Supersympa

juju93  (11.08.2018 à 16:32)

Quelle bonne idée de revisionner la série ! (et pas que les saisons 2 et 3, tu as raison il y a aussi l'épisode 8 de la saison 6 tongue-outwink)

Quelle excellente idée de reprendre les commentaires épisode par épisode ! Si tu as envie de continuer, ne te gêne surtout pas. Après tout, on est sensé être là pour ça cool, même si au bout de quelques années, on est un peu moins "dedans".


Episode 2

Supersympa  (15.08.2018 à 15:14)
Message édité : 16.08.2018 à 16:10

juju : mais dans les saisons 2 et 3 au moins, ce n'est pas pour 5 minutes. tongue-out
Et oui, j'ai besoin de me la remémorer pour quelque chose.. wink 

Jenny et Tim : il y a un problème de communication certain entre ces deux-là.

Marina : cette femme a vraiment quelque chose de particulier, ce n'est pas facile à expliquer. Elle est vraiment attirante (et je ne parle pas de son physique ou au sens sexuel du terme). Que ce soit les hommes ou les femmes, elle les attire irrésistiblement dans son orbite.

Marina et Jenny : la température a chuté brutalement et est devenue glaciale. Bette s'en mêle pour éviter que ça n'aille trop loin, mais...

Alice : Gabby Gabby Gabby... Ca ma l'air d'être un drôle de phénomène. Je me demande ce qu'elle lui réserve. A côté de ça, Alice est une sacrée fouineuse avec de drôles de théories.^^

Shane : elle a fini par avoir un retour de bâton. Et encore, c'est un petit celui-là.

Lara et Dana : j'ai beaucoup ri en voyant tout ce petit manège de la part du groupe. ^^ Franchement, même un aveugle verrait qu'il s'agit d'une technique de drague de la part de Lara. C'est comme si elle lui offrait un verre dans un bar,  sauf que ce dernier est remplacé par le plat.^^

Kit : je pense qu'elle aurait dû s'abstenir de dire qu'elle veut récupérer son permis. La façon dont ça arrive dans la conversation pourrait laisser croire qu'elle vient voir Bette et Tina uniquement pour ça.


Episode 3

Supersympa  (16.08.2018 à 17:29)
Message édité : 16.08.2018 à 17:32

Bette : d'accord avec Tina : à quoi cela sert que Bette se démène comme une folle si c'est pour ne pas être entendue ni écoutée ? Mais celle-ci n'a pas dit son dernier mot.

Marina et Jenny : Jenny essaie de résister, de se débattre comme elle peut, mais il n'y a rien à faire. Marina l'attire comme un aimant. Cela dit, je trouve qu'elle ne fait pas grand-chose pour l'aider.

Alice et Gabby : Shane avait raison : la pauvre Alice se fait manipuler comme un pantin par cette sorcière de Gabby.  Qui plus est, cette dernière ressemble vraiment à une lycéenne narcissique comme on en voit dans les séries pour ados : insultante, méchante, moqueuse et j'en passe. Cette "relation" était  vraiment toxique.

Shane et Lacey : Lacey est vraiment quelqu'un de sensible. Il est donc logique qu'elle ait perdu la tête et qu'elle se soit lâchée les affiches.

Lara et Dana : la pauvre Dana donne l'impression d'être morte de peur.^^ Pourtant, je ne pense pas que Lara ait prévu de la manger (ok je sors)^^ Et l'éternelle question qui revient encore et toujours : « Mais quest-ce que je vais me mettre ? »^^

Kit : toujours accro à la bouteille...


Episodes 4 et 5

Supersympa  (18.08.2018 à 14:54)
Message édité : 19.08.2018 à 18:03

Bette et Tina : ça y est : le bébé est en route ! Par contre, je trouve la réaction de Bette un peu exagérée quand elle apprend quelle la dernière (ou presque^^) au courant. L'essentiel, c'est le résultat, non ? Enfin, ça n'engage que moi. Concernant la réaction du père de Bette, eh bien... sans commentaire...

Marina et Jenny : ces deux-là jouent avec le feu. Et à trop jouer avec le feu, on se brûle

Tim et Jenny : ça devait arriver... et c'est arrivé. Quelque chose s'est brisé et impossible de savoir si c'est réparable.

Alice : un drôle de phénomène la maman Et comme on dit : "trop bonne, trop..." Enfin, vous saisissez.

Lara et Dana : je peux me tromper, mais Dana ne semble pas très à laise à la soirée alors que Lara, elle, est aux anges. Il semble y avoir également un peu d'eau dans le gaz dans leur couple et, personnellement, l'ultimatum de Lara à Dana n'est pas une solution. 

Et j'ai un aveux à faire concernant Lauren Lee Smith : j'ai honte. Honte de ne pas l'avoir reconnue lors de mon premier visionnage de la série. Pourtant, à la fin de l'épisode 5, elle a EXACTEMENT la même coupe que dans Mutant X. embarassed


Episode 6

Supersympa  (19.08.2018 à 18:27)
Message édité : 20.08.2018 à 18:13

Bette et Tina : pauvre Tina. Harcelée par une folle hystérique pour une histoire de sperme. Elle devrait aller consulter le psy  tiens. Heu non, oubliez ce que je viens de dire ^^ Heureusement qu'il y a les copines.

Marina : je viens de comprendre ce qu'elle a de si spécial : c'est une sociopathe. Parce que pour rester sans réaction face à Tim

Shane : on en apprend un peu plus sur elle, notamment sur son passé.


Episode 7

Supersympa  (21.08.2018 à 18:46)
Message édité : 21.08.2018 à 18:48

Bette et Tina : j'ai été pris d'un gros fou rire en voyant les têtes de Dana, Alice et Shane quand les deux futures mamans se sont mises à raconter comme se passe la grossesse et quand au moment du test^^

Tim : je n'arrive vraiment pas à le suivre. Dabord il prévient la police de la disparition de Jenny et, quand celle-ci rentre enfin, il la jette dehors...

Marina et Jenny : Marina donne vraiment l'impression de jouer les manipulatrices avec Jenny. Elle l'attire dans ses filets, lui ment et donne parfois l'impression de s'en moquer.

Shane : pendant une micro seconde, j'ai bien cru quelle allait finir à la flotte quand je l'ai vue monter sur le rebord.^^

Dana : à sa place, il y a LONGTEMPS que j'aurai collé mon poing dans les dents de son manager. Oui, je suis « super sympa », mais comme tout le monde, j'ai mes limites. Quant à son attitude à la soirée, cela montre à quel point Lara lui manque.


Episode 8

Supersympa  (23.08.2018 à 18:25)
Message édité : 23.08.2018 à 19:13

Je crois que c'est le moment de sortir la boîte à baffes...

Le psy : mon avis reste le même sur lui. C'est une vraie tête de...

Yolanda : j'hésite à la qualifier de tordue ou de tête à claques. Tordue si elle cherche effectivement à "s'allier" à Bette, tête à claques à cause de la façon dont elle la provoque.

Bette : concernant les appels à répétition, j'aurais appelé la police depuis longtemps à sa place. C'est du harcèlement ça monsieur !

Annette : spéciale comme fille...

Jenny : le cycliste est quand même sacrément gonflé. D'accord il se prend la portière (rien à voir avec la conduite), mais il n'avait qu'à rouler moins vite. Et Jenny fait connaissance avec la fameuse Francesca.

 Dana : c'était pas très malin de la part du groupe de se moquer d'elle comme ça. Pas facile d'annoncer qu'on est lesbienne à des gens aux opinions aussi arrêtées.

Ajouter un message sur la dernière page

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série Manifest !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente

Photo du Moment
Aujourd'hui à 16:22

[Jeu) Jeu de mots
Aujourd'hui à 15:56

Design et créations
Aujourd'hui à 15:45

Merci !
Hier à 21:50

Saison 4
Hier à 19:52

Le couple Shane - Carmen
Aujourd'hui à 17:53

L - Bonus
Avant-hier

L- Les couples
Avant-hier

Wallace Shawn
13.11.2018

Saison 5
13.11.2018

Reverie
08.11.2018

Actualités
Janina Gavankar au cinéma avec Ben Affleck

Janina Gavankar au cinéma avec Ben Affleck
Janina Gavankar sera bientôt être de retour sur grand écran. En effet, l'actrice amérindienne a...

Reverie annulée par NBC

Reverie annulée par NBC
Le verdict a fini par tomber : après trois mois d'attente et seulement 10 épisodes, NBC a finalement...

La saison 3 de Quantico le 30 novembre sur M6 !

La saison 3 de Quantico le 30 novembre sur M6 !
Ca y est ! Nous connaissons enfin la date de diffusion de la troisième (et dernière) saison de...

Joyeux anniversaire Snoop Dogg !

Joyeux anniversaire Snoop Dogg !
Aujourd'hui samedi 20 octobre 2018, c'est l'anniversaire Snoop "Doggy" Dogg alias Slim Daddy dans la...

Octobre Rose

Octobre Rose
Au cours de la saison 3 de « The L Word », Dana Fairbanks, l'un des personnages principaux,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Partenaires premium
HypnoRooms

mnoandco, Aujourd'hui à 17:31

Les premiers résultats des Blacklist HypnoAwrads sont disponibles sur le quartier...

mnoandco, Aujourd'hui à 17:32

Toutefois, ilest toujours pour les fans de voter pour les catégories encore en cours...

mnoandco, Aujourd'hui à 17:33

oups *il est toujours possible* (pourtant pas l'heure de l'apéro...quoique)

mnoandco, Aujourd'hui à 17:33

Merci!

Supersympa, Aujourd'hui à 17:34

Dans 25 min l'apéro.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site