VOTE | 87 fans

Forum The L Word

Pour poster sur ce forum, veuillez vous identifier

Retour à la liste des sujets

Débat du Moment


Question insensée

Supersympa  (22.02.2018 à 00:35)

Que je sache, que l'on soit homo ou hétéro n'est pas marqué sur notre visage. Je le dis et je le répète, on naît tous de la même manière. Ce qui compte le plus selon moi, c'est le jeu de l'acteur/actrice. Et du moment que la personne est dans son rôle et se montre convaincante, je ne vois pas où est le problème. Je pourrais vous citer toute une liste d'acteurs/actrices hétéro ayant joué des personnages homo, mais celle-ci serait trop longue.


Débat: Acteur (rice) LGTB pour rôle LGTB ?

cinto  (22.02.2018 à 19:42)

Alors, première chose, je suis encore surprise qu'on puisse poser une telle question. Comme vous deux, juju et Supersympa, il semble tout à fait évident qu'un acteur ou actrice ne se définit pas par son orientation sexuelle mais par a qualité de son jeu, de son travail; ça semble tellement évident. Pour moi , en tous cas. Et comme dit , Supersympa, on peut citer une liste d'acteurs et actrices hétéris ayant joué des rôles gays et le contraire aussi.

Et pourtant, ça ne semble pas évident pour tout le monde. L'industrie du cinéma, Hollywood en particulier, ne semble pas aussi large d'esprit. Pour preuve, Matt Boomer a été écarté de "50 nuances de Grey" . 

Evidemment, rien n'a été dit aussi abruptement mais justifié autrement: il ne correspond pas aux critères voulus. Ben tiens!! en gros, ils ne veulent pas prendre de risques finaicers s'il est trop étiqueté Gay et risque de ne pas être crédible dans un rôle particulièrement "hot".

Charlie Hunnam a été écarté aussi. Est-ce en raison de son très ancien rôle dans QAF UK ? 

Il est à noter aussi que certains acteurs ayant fait leur coming out sont cantonnés dans des rôles gays; j'en veux pour preuve notre Justin, soit randy harrison, qui travaille beaucoup depuis la fin de la série mais ...dans des r)oles gays. 

J'avais lu quelque part que la pupart des acteurs ayant opéré leur outing étaient heureux de l'avoir fait mais pas tout; je ne me souviens plus du nom mais ça m'avait interpellé: un acteur outé avait conseillé aux nouveaux de ne surtout pas se dévoiler publiquement au risque de sa carrière (et pas que). Et oui, ça existe encore....


Cinto

Supersympa  (22.02.2018 à 20:13)
Message édité : 17.06.2018 à 19:07

"... une liste d'acteurs et actrices hétéros ayant joué des rôles gays et le contraire aussi." Evidemment que le contraire est vrai aussi, cela va sans dire... Un oubli de ma part.^^

Débat suite

chloe75  (23.02.2018 à 11:44)

Tout d'abord, j'adhère bien sûr avec conviction à ce qu'a dit Juju à propos de notre couple fétiche.

Ensuite, pour être franche je ne suis pas certaine de trouver la réponse appropriée. Je pense avoir vu nombre de films ou séries sans connaître forcément l'orientation sexuelle des acteurs ce dont je me moque d'ailleurs éperdument. Cela voudrait-il dire qu'un acteur homo jouerait mieux le rôle qu'un acteur hétéro ? Serait-il plus investi , plus compréhensif, plus motivé ou encore plus impliqué ?

je signale (mais est-ce utile ?) que ce que l'on attend d'un acteur, c'est d'être en capacité de se détacher de lui-même pour incarner au mieux le personnage qu'il doit jouer. S'il ne s'en sent pas capable ou que cela dérange ses convictions, libre à lui de refuser le rôle.

Ce qui compte à mes yeux, c'est que l'intrigue de l'histoire soit crédible, intéressante, bien menée et que les acteurs fassent leur boulot: jouer juste et nous émouvoir.

Dans la plupart des films que j'ai listé dans la rubrique " Séries et films LGBT", je crois sans vraiment me tromper que la grande majorité des acteurs et actrices cités sont hétéros ce qui n'empêchent pas leur prestation d'être de grande qualité.

Je conclurai en disant que cette question, si elle est légitime dans notre cadre, n'est j'espère pas prise en compte par les réalisateurs ou alors en concertation avec les acteurs concernés. Et enfin, j'estime qu'une neutralité s'impose car gare à la discrimination, ce qu'avait rappelé Jenny dans l'épisode 209 où elle était d'accord avec l'acteur gay pour souligner le fait qu'il vaut mieux cacher son homosexualité si l'on veut être engagé. D'après Cinto, ce propos semble toujours d'actualité, hélas.

jenbette  (23.02.2018 à 18:54)

Je suis bien d'accord, inutile d'être actrice ou acteur gay pour jouer un personnage LGBT+.

Quand on a du talent, on doit pouvoir tout jouer mas je crois que dans notre série tous les acteurs(trices) avaient, en plus de leur talent, ils avaient  à coeur de défendre une cause.


cinto  (24.02.2018 à 16:48)

"Quand on a du talent, on doit pouvoir tout jouer mas je crois que dans notre série tous les acteurs(trices) avaient, en plus de leur talent, ils avaient  à coeur de défendre une cause."

Merci, jenbette, parce que c'est ce qui est confirmé dans QAF aussi. Plusieurs acteurs étaient déjà outés , d'autres l'ont fait pendant la série et d'autres sont hétéros mais tous ont la même conviction: montrer la communauté dans sa diversité et défendre la cause.

Cela me fait penser un peu à la déclaration de Peter Paige (notre flamboyant Emmett) qui disait à l'époque de la série: "People came for the queer and stayed for the folk." Come quoi, l'important , c'est surtout l'histoire des persos et la façon dont elle est traitée.


Je disais donc...

juju93  (25.02.2018 à 19:06)

Je ne vois pas pourquoi il faudrait une actrice ou un acteur LGBT pour jouer un personnage LGBT. Du moment qu'il ou elle joue bien... Nous savons qu'une bonne partie des actrices de TLW sont hétéros, notamment JB. Vous imaginez la série sans Jennifer Beals dans le rôle de Bette ? Vous trouvez que Jennifer Beals n'est pas crédible en lesbienne ? (oui je sais, je l'ai déjà dit wink). Les formidables Erin Daniel, Rachel Shelley, Sarah Shahi, Lauren Lee Smith, Marlee Matlin, Cybill Shepherd, je ne vais pas toutes les citer, auraient-elles été plus justes dans leur interprétation si elles étaient homos dans la vie ?

Cela revient à dire que pour jouer un rôle, quel qu'il soit, il faut être ce personnage dans sa vie privée. Demande-t-on aux acteurs de séries médicales d'être médecin ? A ceux des séries policières d'être flics ?

Indiscutablement, un acteur ou une actrice LGBT (et tout particulièrement T) pourra apporter son expérience personnelle à son personnage. Un acteur ou une actrice hétéro qui s'implique à fond, comme l'ont fait toutes celles de TLW, apportera autre chose, complémentaire, qui compense largement « le manque d'expérience ». Et puis, qu'aurait-on dit et entendu si toutes nos actrices sans exception étaient lesbiennes ? Sur un ton méprisant, que ce nétait qu'une petite série sans importance. La série aurait-elle touchée autant de monde ? Vous pouvez être certain.e.s que non.

Et je crois qu'il serait injuste de faire la comparaison avec les personnes de couleur, notamment les noirs dont on sait qu'il y a quelques décennies, les rôles étaient joués par des blancs au visage noirci. C'est très différent. Et heureusement, heureusement, les choses ont changé.

Pour moi, les limites sont ailleurs. Je pense aux rôles de handicapé. Nous avons Jodi qui est sourde. Je crois que, sauf exception, dans certaines scènes -par exemple quand elle se dispute avec son ex, également sourde- une actrice non sourde aurait sans doute eu du mal à maîtriser suffisamment le langage des signes et les sons de la voix pour être « vraie ».

De même, si n'importe quel bon comédien peut jouer un personnage en fauteuil, les rôles accessibles à des acteurs en fauteuil sont par définition limités et on peut estimer dommage pour eux que le peu qui existent ne leur soit pas réservé.

Décréter qu'il faut être LGBT pour jouer un personnage LGBT, cela signifie donc interdire ces rôles aux hétéros. Pour être cohérent, il faudrait alors interdire les rôles d'hétéros aux LGBT !

Il serait extrêmement dommage et totalement discriminatoire de cantonner un acteur gay à des rôles de gay, une actrice lesbienne à des rôles de lesbiennes. Et vu le pourcentage de rôles LGBT, même aujourd'hui, je doute fort que les comédiens et comédiennes en question s'y retrouvent et soient d'accord !

Les films et séries contribuent à permettre aux personnes appartenant à une minorité discriminée, bafouée, humiliée, de sortir du placard. Et on voudrait ré-enfermer les comédiens qui y participent dans un placard ??!! En tant qu'homo, je ne suis pas absolument certaine que cela soit notre intérêt.

Le jour où il y aura autant de rôles LGBT que de rôles hétéros, on pourra peut-être en reparler. Mais pour le moment... non, vraiment, je ne comprends pas. Je comprends d'autant moins que lorsqu'on a la chance de tomber sur des hétéros qui épousent la cause et n'hésitent pas à mouiller la chemise pour la défendre à chaque fois qu'ils et elles en ont l'occasion, leur poids pèse plus lourd et la visibilité est plus grande. On peut déplorer ce fait mais il est là, alors autant s'en servir.


Histoire d'en rajouter une couche

Supersympa  (25.02.2018 à 20:27)

Juju : "Demande-t-on aux acteurs de séries médicales d'être médecin ? A ceux des séries policières d'être flics ?" Tout à fait d'accord car, pour rebondir sur ton idée, il aurait fallu trouver pour le rôle de Sameen Shaw (ben oui, chacun ses références hein laughing), une espionne sociopathe et bisexuelle de surcroix. laughing Bon courage pour diriger une femme pareille (à cause du côté sociopathe bien sûr). laughing

Mais trêve de plaisanterie. Pour ma part, c'est avec ce rôle que j'ai découvert Sarah Shahi et je l'ai trouvée plus que convaincante. Et dans le dernier épisode, lorsque Sameen tente de déclarer sa flamme sur la tombe de sa bien-aimée, j'ai versé une grosse larme et croyez-moi, ça ne m'était arrivé q'une seule et unique fois avant ça. Enfin, tout ça pour dire que pour interpréter un personnage LGBT, pas besoin d'être LGBT. Ce n'est pas l'orientation sexuelle qui fait que le personnage est crédible ou non, mais l'interprétation.


Les scénaristes tuent-ils les personnages lesbiens ?

Supersympa  (08.07.2018 à 19:18)

Début avril, on découvrait via une news que lannée 2016 a été particulièrement meurtrière pour les personnages féminins LGBT : en effet, 26 dentre eux ont trouvé la mort au cours de cette année. Et malheureusement, il semblerait que cela ait continué en 2017. En mappuyant sur différentes fictions que jai regardées et les informations que jy ai trouvées, jai établi ma propre liste, avec les personnages principaux ou récurrents que je connais, mais en excluant volontairement les personnages de The L Word et en incluant également certains personnages de cinéma.

Pour commencer, voici un premier tableau avec mes propres chiffres et pourcentages afin dessayer de vous donner une idée générale :

 

Vivantes

Mortes

Total

chiffres

26

17

43

pourcentages

 60,5

39,5 

100


Ainsi, ma liste de personnages morts se compose de :
- Tara Maclay (Buffy contre les vampires)
- Victoria Hand
(Marvel :les agents du SHIELD)
- Leslie Shay
(Chicago Fire)
- Carla Barrett (Guns For Hire, film)
- Sara Lance (Arrow et DC : Legends of Tomorrow)
- Joey Truman et Kerry Cooper (Hangman, film)
- Kate Nemec dite Mr Kaplan et Annie Kaplan, Katarina Rostova (The Blacklist)
- Betthany Mayfair (Blindspot)
- Alice Calvert et Carolyn Hill (Under the Dome)
- Root (Person of Interest)
- Delphine Lassalle (Atomic Blonde, film)
- Barbara Kean (Gotham)

Bien que la liste compte 17 personnages, il faut savoir que lun deux meurt à deux reprises. Cest pourquoi jai décidé de faire comme sil sagissait de deux personnages différents. Donc, avec 16 sur 40, nous avons dépassé le quart de personnages tués.

 

Mon deuxième tableau concerne cette fois les morts non naturelles et naturelle :

 

Sur 17

% sur 17

% sur 43

Morts non naturelles

16

94 

37 

Mort naturel

1

 6

 2

 

Le tableau suivant détaille les méthodes employées pour tuer ces 16 personnages :

 

Sur 17

% sur 17

% sur 43

Homicides

14

82

33

Effondrements

2

12

4

Crise cardiaque

1

 6

2


Comme lindique le deuxième tableau, 16 morts sur 17 sont  dues à des causes non naturelles dont 14 homicides (mort par balle, poignardée) et 2 effondrements provoqués par lhomme et  SEULEMENT UNE de ces morts est due à une cause dorigine naturelle : celle dAlice Calvert qui meurt dune crise cardiaque. On peut donc sapercevoir aussi que les scénaristes ont tendance à privilégier les morts violentes.

 

Dans un quatrième tableau, les personnages sont listés par rapport à leur âge. Plus précisément, ils sont divisés entre les moins et les plus de 40 ans environ :

 

Sur 17

% sur 17

% sur 43

Moins de 40 ans

13

 76

30 

Plus de 40 ans

4

 24

 9


Comme on peut le voir, en plus dêtre nombreux à mourir, les personnages lesbiens et bi ont une fâcheuse tendance à mourir jeunes. Et, bien que ces données soient approximatives pour la plupart,  je suis tout de même en mesure de vous fournir lâge de certains personnages au moment de leur mort : ainsi, Tara Maclay est morte à 21 ans, Root à 36 ans, Sara Lance à 27 ans puis à 30 ans et Kerry Cooper à 24 ans.

 

Comme je lai indiqué dans mon premier paragraphe,  lannée 2016 a été particulièrement meurtrière pour les personnages  LGBT de séries télévisés et de films et il semble que cela ait continué en 2017. Voici un quatrième et dernier tableau indiquant le nombre de morts entre 2016 2017 de ma liste :

 

Sur 17

% sur 17

% sur 43

En 2016

2

12 

 4

En 2017

8

47 

19 

Total

10

59 

23 


Ainsi, ses 9 personnages lesbiens et bi incluent :
- Mayfair (23 mai 2016)
- Root (31 mai 2016)
- Sara Lance (7 févriver 2017)
- Annie Kaplan (20 avril 2017)
- Kate Nemec et Katarina Rostova (18 mai 2017)
- Barbara Kean (5 juin 2017)
- Delphine Lassalle (11 août 2017)
- Joey Truman et Kerry Cooper (fin 2017)

Même en 2017, les décès des personnages restent encore très rapprochés les uns des autres. Et comparé aux 26 morts de lannée 2016, on arrive déjà à presque un quart rien quavec les 8 personnages issus de ma liste.

 

Les scénaristes, en faisant disparaître certains personnages, supprimaient également les seules lesbiennes ou bisexuelles de leur série ou film. Les personnages concernés sont :
- Mayfair
- Leslie Shay
- Victoria Hand
- Annie Kaplan, Kate Nemec et Katarina Rostova
- Joey Truman et Kerry Cooper
- Alice Calvert et Carolyn Hill

Cela fait donc 10 personnages (soit 59% sur 17 et 23% sur 43).

Cas spéciaux
Quest-ce jappelle des cas spéciaux ? Eh bien, il sagit des personnages ayant bénéficié dun « traitement particulier » au moment de leur mort, que ce soit vis-à-vis des autres personnages ou vis-à-vis des autres séries :

Sara Lance des séries Arrow et DC : Legends of Tomorrow : on entre dans un univers qui est lui-même très spécial, celui des super-héros, où certains personnages meurent et ressuscitent sans arrêt. Cependant, si le personnage de Sara Lance est en vie à lheure actuelle, elle est, pour linstant du moins, la seule  de son univers à mourir à deux reprises, ce qui aurait tendance à démontrer un certain acharnement envers le personnage.
 Root de la série Person of Interest : dans ce cas, le personnage meurt des suites dune blessure par balle. Mais,  alors quelle décède après seulement quelques minutes, un de ses équipiers masculins et hétéro a réussi à survivre pas loin de 24h en se vidant de son sang. En clair, Root meurt plus vite pour une blessure moins grave. 
 Joey Truman du film Hangman : pour résumer rapidement, un tueur en série sévit en sinspirant du jeu du pendu. La première victime dont il est fait mention dans le film se nomme Kerry Cooper,  la petite amie de Joey. Alors que cette dernière se retrouve accusée du meurtre, elle commence par faire une tentative de suicide durant son interrogatoire. Mais ça ne sarrête pas là, puisque Joey finit tout de même par mourir en devenant la 4ème victime de notre tueur après que ce dernier ait échoué à tuer une capitaine de police handicapée. De plus, tout indique que Joey aurait été attaquée dans son sommeil et naurait donc pas eu la possibilité de se défendre.
Alice Calvert dans la série Under the Dome : de toute ma liste, Alice Calvert est la seule qui soit morte de cause naturelle, plus précisément dune crise cardiaque. Mais avec le recul, je pense que cette mort aurait pu être évitée. En effet, cette crise cardiaque est  due à un manque dinsuline, ce qui peut sembler un peu curieux

 

Record du nombre de personnages lesbiens tués au cours dune même saison
Ce record est actuellement détenu par la série The Blacklist avec pas moins de 3 personnages morts au cours de la saison 2016 2017 : une mort par balle pour Annie Kaplan, un suicide pour Kate Nemec et une mort dont la cause exacte est encore inconnue pour Katarina Rostova.


Un peu de maintenance...

juju93  (08.07.2018 à 21:40)

Pour des raisons qu'il serait trop compliqué d'exposer, l'article de Supersympa ci-dessus a été déplacé de la rubrique dossier, où il était initialement, vers ce forum débats.

Débat qui s'est d'ailleurs amorcé dans le fil de discussion de la news qui mettait cet article en avant et qu'il semble opportun de poursuivre ici.

C'est pourquoi, je vais reporter dans le message suivant l'ensemble des commentaires de cette news.

Ajouter un message sur la dernière page

Ne manque pas...

Découvre la carte de Mary Sibley, sorcière de la série Salem, dans la catégorie Magic de notre collection d'HypnoCards.
En vitrine | Salem (Magic)

Venez départager les calendriers de l'Avent créés par nos membres, les votes sont ouverts jusqu'au 4 novembre !
Les votes sont ouverts ! | Date limite : 04/11

Activité récente
Actualités
Octobre Rose

Octobre Rose
Au cours de la saison 3 de « The L Word », Dana Fairbanks, l'un des personnages principaux,...

Nouvelle série pour Jennifer Beals

Nouvelle série pour Jennifer Beals
Jennifer rejoint le casting de la série Swamp Thing qui se déroulera dans le bayou de la Louisiane....

Journée mondiale des sourds

Journée mondiale des sourds
Dimanche 23 septembre 2018 avait lieu la journée mondiale des sourds. En cette occasion, le site...

Sarah Shahi interviewée par ELLE US

Sarah Shahi interviewée par ELLE US
Jeudi 20 septembre 2018, Sarah Shahi a été inteviewée, ainsi que Dina Shihabi (Jack Ryan), Nikohl ...

Sarah Shahi nominée aux AEG Awards 2018

Sarah Shahi nominée aux AEG Awards 2018
En plein tournage du film Language Arts, Sarah Shahi est actuellement nominée aux AEG Diversity...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Partenaires premium
HypnoRooms

BenMason, 16.10.2018 à 11:01

Bonjour! N'hésitez pas à venir voter pour la meilleur création du concours spécial Halloween sur le quartier de Falling Skies!

quimper, 16.10.2018 à 23:36

Nouveau sondage sur le quartier Rizzoli & Isles. Pas besoin de connaître la série pour pouvoir voter. N'hésitez donc pas à participer

sossodu42, Avant-hier à 09:43

nouveau sondage sur le quartier The Listener. Pas obliger de connaître pour voter. l'équipe vous attend

grims, Hier à 07:05

Hello ! 2 nouvelles affiches promo de la saison 5B sont arrivées sur le quartier Vikings ainsi qu'un nouveau teaser ! venez les découvrir !

grims, Hier à 07:37

Le quartier Sons of Anarchy vous propose de découvrir les déguisements de la série dans sa nouvelle photo de la quinzaine

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site